Mon bullet journal minimaliste

Tu cherches des exemples de bullet journal minimaliste partout sur internet, mais tout ce que tu vois, ce sont des systèmes complexes à base de tableaux, de calligraphie, de pages couvertes de dessins et de stickers colorés

Tu commences à penser que ce système n’est pas vraiment fait pour toi, qu’il exige trop de temps et de matériel.

Toi, tu veux juste t’organiser à ta façon, pas gagner le prix du plus beau carnet.

Je suis passée par là, moi aussi. En tant qu’artiste multicasquette, je cherchais un outil simple pour personnaliser mon organisation.

Le système du bullet journal tel que je l’avais découvert la première fois sur le site de son créateur, Ryder Caroll, me paraissait tout à fait approprié. 

Mais rapidement, le phénomène a pris de l’ampleur, YouTube et Pinterest se sont remplis de (ré)interprétations du concept en y ajoutant ce qui lui faisait défaut : ✨l’esthétique✨.

Évidemment, je suis tombée à pieds joints dans le mouvement, avant de m’y perdre et de revenir aux fondamentaux.

Promis, tu peux tout à fait tenir un bullet journal simple, efficace et même un peu joli, sans compliquer inutilement ton organisation.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

À qui s’adresse le bullet journal ?

Au départ, le concept du bullet journal tel qu’il a été conçu était là pour répondre aux difficultés de Ryder Caroll à gérer ses tâches et projets en raison de son TDAH. 

Aucun agenda ne lui offrait la flexibilité dont il avait besoin. Il a donc inventé un système entièrement personnalisé autour de sa façon de réfléchir.

Si tu as du mal avec les agendas où tout est déjà imprimé, où tes journées ne rentrent pas, le bujo est pour toi. Si tu veux pouvoir insérer des listes entre tes rendez-vous, prendre des notes pendant une réunion, et retourner à ton planning, c’est ce système qu’il te faut.

L’essence même du bullet journal consiste à s’adapter au fonctionnement de chaque utilisateur

Rien d’étonnant à voir fleurir des milliers de versions différentes sur le web.

Le bullet journal minimaliste, victime de sa popularité

Le problème, c’est que la plupart de ces carnets commencent à se ressembler

Les “influenceuses bujo” sont légion et vendent de la décoration, de la papeterie qu’elles mettent en avant dans leurs vidéos. 

On ressent de plus en plus de frustration dans les commentaires : “ J’ai abandonné mon bujo”, “C’est trop compliqué, ça me prend trop de temps”, “j’adore ton carnet, mais ça ne marche pas pour moi”.

Les gens se mettent en quête de leur système parfait, celui qu’ils n’abandonnent pas après 2 semaines. Ils dévorent de nouvelles vidéos, achètent du matériel et le cycle se répète.

Ayant vécu ça de nombreuses années avec mon carnet de croquis, j’ai décidé d’appliquer la même méthode dans mon organisation : aller à l’essentiel.

Ça veut dire quoi minimaliste ?

Là, je parle de ma vision du minimalisme, mais tu peux y inclure ou en retirer ce que tu veux.

Une organisation simple

  • Mon bullet journal ne doit contenir que des informations utiles
  • Le superflu n’a pas sa place (typiquement, les traqueurs d’habitude que je ne remplis jamais)

Un système efficace

  • L’information doit être facile à retrouver, sans doublon.
  • Les priorités sont visibles
  • Mon planning se limite à l’essentiel, sans surcharge

Une gestion rapide

  • Hors de question de passer 1h à préparer et décorer une page
  • Quelques minutes par jour suffisent pour valider ma journée

Le meilleur carnet pour s’organiser

Honnêtement, n’importe quel carnet fait l’affaire. Tu peux même installer ton bullet journal dans un cahier entamé. (Si comme moi, tu en as une collection, ça évite le gaspillage.)

Je ne recommande pas spécialement de marque. J’en ai testé beaucoup et si j’en ai abandonné autant, c’est parce que je me laissais embarquer dans des considérations futiles à propos de leur apparence.

Le format adapté à tes besoins

Si tu veux pouvoir transporter ton bujo partout, privilégie un petit format, pas trop lourd, qui rentre dans un sac ou tient dans une poche.

Un format plus fin, ça veut dire aussi que je dois être intentionnelle dans les pages que je crée. J’ai utilisé mes ressentis du confinement de 2020 pour faire un gros tri dans les éléments que je veux accueillir dans ma vie.

Dans un gros carnet, j’ai tendance à créer des collections (des listes) pour remplir des pages au lieu de les créer parce que c’est important pour moi. Genre l’inévitable liste des séries télé alors qu’au fond, je n’éprouve ni un grand intérêt pour les marathons séries ni pour le fait de les garder en mémoire. 

De même pour les pages de gratitude et autres auto-coaching. J’ai un journal où je vide déjà mon cerveau, donc je n’ai aucun besoin de créer des pages de développement personnel dans le bujo.

La couverture du carnet que j'utilise comme bullet journal, un cahier Moleskine sur lequel j'ai collé une carte postale de La maison de la sorcière, une de mes aquarelles.

Quel support ai-je choisi pour mon bullet journal minimaliste

Ok, je sais que tu te poses la question, donc je vais te parler du mien.

J’ai opté pour un très beau portfolio A5 de chez Paper Republic. Si tu lis mon blog, ce nom ne t’est pas inconnu, j’ai déjà parlé de leur carnet à dessins et globalement, je suis très fan de la contribution de cette entreprise à la belle papeterie.

J’ai choisi le portfolio parce qu’il me rappelait mon outil chouchou : le Traveler’s notebook. Une couverture en cuir dotée de plusieurs élastiques permettant de glisser des carnets, de les retirer et de les remplacer une fois pleins. Hélas, j’avais lâché mes Traveler’s notebooks car le format très étroit des carnets n’était pas très pratique pour m’organiser.

(Rassure-toi, ils assurent désormais mes prises de notes de mes parties de jeu de rôle, je veille à leur trouver une utilité, même si depuis quelques mois, c’est compliqué de jouer ^^.)

Revenons à notre portfolio.

Portfolio A5 noir Paper Republic - mon support pour mon bullet journal minimaliste

Ce qui m’a séduite :

  • Le format qui me permet d’utiliser des carnets A5
  • Les élastiques pour insérer plusieurs carnets
  • Les poches pour cartes de visite, la poche secrétaire pour les papiers.
  • Son cuir et ses finitions impeccables.

Les carnets que j’utilise : 

Échaudée par les Leuchtturm 1917 interminables, j’ai sorti des tiroirs des inserts Paper Republic de 48 pages chacun. 

48 pages, c’est peu pour certains, mais moi ça me rassure. Je me dis que ceux-là, je peux en voir le bout. Et il me suffit d’en ajouter un dans les élastiques pour prendre le relais.

Mes erreurs et apprentissages autour du “bujo”

Vouloir qu’il ressemble à celui de quelqu’un d’autre

Je lutte perpétuellement contre le syndrome de l’objet brillant et quand je vois un outil ou un système joli et cool, j’ai envie de l’adopter. Ou plutôt, de l’imiter.

Quand je vois un espace de travail sur Notion ultra efficace, un agenda hyper organisé, mon cerveau entre en effervescence. Moi aussi, j’en ai besoin.(Non.)

Privilégier l’esthétique plutôt que le système

J’en ai acheté du matériel de scrapbooking, des autocollants, des rouleaux de washi tape pour décorer les pages de mon bullet journal.

Stylos colorés, surligneurs pastel, tampons encreurs, tout y est passé pour obtenir un beau carnet. J’étais convaincue que plus il serait joli, plus j’aurais envie de l’utiliser tous les jours.

En réalité, cette profusion de matériel et de choses à dessiner, tracer et ajouter sur mes pages a eu l’effet inverse : mon bujo atterrissait invariablement dans un tiroir.

Comment j’utilise mon bullet journal minimaliste

Autant j’adore consacrer du temps à mes aquarelles, y insérer des détails et des couleurs, autant côté organisation, j’ai besoin du strict minimum.

Admettre mon fonctionnement minimaliste m’a déçue, évidemment. C’est que je le voulais, mon journal aux pages esthétiques à montrer sur Instagram !

Aujourd’hui, quand j’ai envie de mettre un peu de fun dans mon planner, je colle une carte postale dedans et le tour est joué. 2 mn pour décorer son carnet, c’est ça qu’on veut !

4 cartes postales représentant des nymphes issues de la fantasy sylvestre posées sur des enveloppes et un carnet de cuir

Découvre ma gamme de cartes postales et gagne du temps dans ton organisation 😉 

Ce que contient mon système d’organisation

Un planning annuel

Cet outil me permet d’avoir une vue globale des événements et rendez-vous des mois à venir. C’est pour moi l’un des éléments fondateurs de mon bullet journal. Je sépare ma page en 3 et j’inscris les infos pour les mois à venir, sans détail.

Ma vue annuelle sur deux pages dans mon bullet journal minimaliste

Un calendrier mensuel sur 2 pages

j’y reporte les éléments notés dans le planning annuel, j’y ajoute les rendez-vous importants comme ma newsletter, Patreon, l’administratif et les mises à jour de la boutique. C’est sur cette page que j’insère les trucs que je veux suivre quotidiennement, comme l’écriture de fiction et l’activité physique. Je coche une case sur la journée concernée dès que la tâche est faite. C’est tout.

Edit 2022 : j’ai supprimé le mini tracker de ma page mensuelle, je ne le remplissais pas. Je préfère noter les tâches dans ma pages quotidiennes.

bullet journal minimaliste - vue mensuelle

Une feuille de route hebdo

La feuille de route hebdo a trouvé sa place dans mon système. Chaque dimanche, je fais un vide-cerveau : je note tout ce à quoi je pense, les idées et trucs à faire pour la semaine. Je ne fixe pas de jour précis pour tout.

Je suis une personne assez tournée vers le passé/présent et très peu vers le futur. Si je note des trucs à faire à l’avance dans le bujo, le jour J, je ne les ferai pas par manque d’envie, d’inspiration etc. 

C’est pour ça que j’ai beaucoup de mal à faire des exercices de projection genre “ta vie idéale dans 5 ans”.

Ma feuille de route hebdo me permet de recenser les trucs qui devraient être fait si possible dans la semaine. 

Je pioche dedans quand j’ai du temps, un creux d’inspiration qui m’empêche de dessiner etc. Tiens, j’ai la migraine ? Cherchons un truc pas trop exigeant à faire, comme faire des photos pour un article ou des visuels Pinterest. (L’option ne rien faire est tout aussi valable.)

bullet journal minimaliste - feuille de route hebdo

Mes tâches quotidiennes

Je fonctionne principalement avec les liste de tâches quotidiennes dans mon bullet journal. Comme je le disais, ma vision du futur est tellement floue que je ne prépare rien en avance. Je passe 5 mn le matin à poser ma journée et 5 mn le soir à cocher mes petites cases. Et à ajouter des trucs que j’ai faits alors que ce n’était pas prévu, ça c’est ma spécialité.

bullet journal minimaliste - vue quotidienne

Des notes sur la journée.

En gros, les événements qui se produisent, ma façon d’y réagir, comment je me sens face à un imprévu. Une sorte de mini journal sous forme de phrases très courtes, mais qui donnent un ton différent à mon bujo. Écrire les choses permet de les dédramatiser, j’ai pu le constater depuis que je pratique l’exercice.

Ce que je n’utilise pas dans mon bullet journal minimaliste

L’index et la numérotation de pages

Autrement dit, la table des matières. Je ne m’en sers pas et si je veux me repérer parmi les pages, je colle un petit onglet coloré annoté d’un titre.

Les traqueurs d’habitude

Des trackers (ou tableaux de suivis) sur plein de sujets qui ne me servent pas : combien de verres d’eau ai-je bu dans la journée ? De quelle humeur étais-je cette semaine ?

Les “collections” inutiles

J’avoue ne pas multiplier les listes, peut-être à tort. Une de mes seules collections, c’est celle des films que nous avons vu au ciné, pour voir si notre abonnement reste rentable.

Et voilà, on a fait le tour de ce qui trouve sa place dans mon bujo. Pour moi, c’est le truc le plus simple possible, qui ne me demande que 5 minutes par jour pour préparer ma journée et voir tout ce que j’ai fait le soir.

Par contre, on est loin d’avoir vu l’intégralité de mon système d’organisation. Mais ça, c’est une autre histoire.

Et toi, comment gères-tu ton organisation ? Quel outil utilises-tu au quotidien ? J’espère que ma vision du bullet journal minimaliste t’aidera à simplifier le tien si ton système te paraît trop lourd à gérer.

Article mis à jour le 5 juin 2024

Marie-Gaëlle

Marie-Gaëlle

Artiste indépendante - Illustratrice

  • L'Oracle des Gardiennes sacrées aux Editions Eyrolles - 2022
  • Le tarot de l'Éternel Féminin : Chemins de l'âme aux Editions Eyrolles- 2024

Créatrice d'univers féeriques, féminins et délicieusement érotiques à l'aquarelle.

Rejoins ma newsletter pour avoir accès aux coulisses les plus croustillantes de mon atelier d'art.

En savoir plus

2 Commentaires

  1. Charlie

    Je me demandais depuis quelques années comment allier la versatilité des « carnets volants » avec la praticité des Filofax et la réponse était le portfolio
    Je n’arrive pas à tenir un BJ journalier « proprement » parce que j’y insère des notes et choses très diverses à la suite (notamment des notes rapides sur mon roman et des petits croquis) et que j’aime les avoir tous sous la main mais sinon j’ai une pratique du BJ très similaire à la tienne, le moins de structure et contenu inutiles possible ! Cet article m’a donné envie de m’y remettre, on m’a offert des carnets pour Noël donc c’est pas encore le moment pour le portfolio mais rien ne m’empêche de les remplir plus proprement cette fois

    Réponse
    • Aemarielle

      Hello Charlie, merci de ton commentaire. Aujourd’hui encore je regarde mes Filofax avec nostalgie, mais clairement je n’arrive pas à les utiliser. Les anneaux me dérangent. J’ai passé du temps à essayer des systèmes, à les abandonner parce qu’à chaque fois, c’était trop compliqué pour moi. Ça va faire un an que j’utilise le portfolio quand j’y pense et j’ai trouvé le système qui me permet à la fois de rester simple tout en insérant des trucs facilement si besoin.
      Tu tiens les notes de ton roman dans ton bujo quotidien ou tu as un bujo d’écriture comme certains écrivains ?

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.