Optimiser son temps | guide de survie spécial projet long

par | Mai 14, 2021 | Vivre de son art | 7 commentaires

J’ai commencé à travailler sur un oracle avec Carole-Anne Eschenazi il y a quelques jours. Ma mission : fournir les illustrations pour le jeu d’ici 7 mois. Ça paraît long, mais sans une bonne organisation de mon temps de travail, le temps risque de filer et je n’ai aucune envie de travailler sous pression. Optimiser son temps permet de survivre à un projet long sans péter une pile et voici comment je m’organise pour y parvenir.

Lire également : Comment travailler en binôme

Optimiser son temps - épingle Pinterest - Aemarielle

Créer un cadre de travail bien défini

Je sais que ça peut faire peur, que l’expression cadre de travail sonne comme prison pour certains, mais pour moi qui suis de nature flemmarde, si je ne fixe pas des règles claires, je suis foutue. Surtout depuis que je travaille de chez moi sans chef pour me dire quoi faire. Optimiser son temps commence par passer un pacte avec toi-même : Tu t’engages à respecter ton emploi du temps autant que possible.

Je ne suis pas adepte des outils de time blocking, des chronomètres etc. Je me fixe un objectif de résultat. Exemple : ce matin, je veux avoir posé 2 croquis ou un crayonné avancé. Comme ça je sais à quel moment ma tâche prioritaire du jour est accomplie et je sais que ma journée est réussie.

Lire également : 4 conseils pour créer ses routines quotidiennes

Optimiser son temps en listant les priorités

L’idée est de garder l’essentiel et virer le superflu. Quand on se retrouve avec une mission longue et chronophage, qui plus est avec une date limite, mieux vaut limiter les à-côtés. Un compromis temporaire pour plus de confort et de sérénité.

Dans mon cas, j’ai décidé de me concentrer sur :

  • Le projet Oracle
  • Les créations pour la boutique
  • Ma santé et mon bien-être
  • Le blog et Libre comme l’art, la newsletter
  • Patreon
  • Ma formation en cours
  • Instagram & LinkedIn sans me prendre trop la tête avec la régularité pendant la durée du projet Oracle

La priorité des priorités, ce sont les créations. Que ce soient les illustrations pour Eyrolles, mes déesses personnelles et les pinups pour mes mécènes, mon planning doit me permettre de dessiner et peindre sans tomber dans le rush au risque de m’épuiser.

Pour optimiser ma semaine, j’ai décidé de faire l’impasse sur Youtube, Facebook et Twitter, trop gourmand en temps pour l’un et gaspilleurs d’énergie pour les autres. Les vidéos reviendront plus tard, elles ne sont pas prioritaires dans l’immédiat. Ma stratégie sur les réseaux sociaux consistera en des contenus simples, des stories sur Instagram et quelques posts sur LinkedIn pour construire un réseau professionnel sur la durée. Ça me laissera du temps pour ce que je préfère sur les réseaux sociaux : papoter.

Lire également : communiquer sur les réseaux sociaux quand on n’est pas connu

Optimiser son temps en tenant compte de son énergie

Je suis clairement du matin, donc j’ai organisé mon travail autour des plages où je suis le plus efficace.

  • Le matin, je dessine les illus du projet Oracle.
  • En fin de matinée, quand je fatigue, j’écris des idées pour le blog ou je rédige des fiches produits pour la boutique.
  • Après le déjeuner je ne suis bonne à rien, donc je sieste et ensuite, je me remets dans le bain doucement en gérant les réseaux sociaux, en papotant sur Discord avec mes mécènes.
  • Actuellement, j’utilise aussi l’après-midi pour placer des interviews en visio avec des personnes qui pourraient être mes clientes idéales.
  • J’ai souvent un regain d’énergie en fin d’après-midi où je dessine encore un peu. Si ce n’est pas le cas, tant pis, je me pose avec mon goûter, je vais marcher, je me vide la tête selon mes envies.

Il m’arrive de travailler le week-end sur les illustrations pour Patreon et tant que je m’amuse, je ne vois pas pourquoi je devrais me l’interdire. Je préfère étaler mon travail sur l’ensemble de la semaine plutôt que faire des journées de 10 h.

Savoir dire non

Je suis inscrite à quelques groupes d’échanges très sympa, notamment le Cercle des Créateurs de Killian Talin. J’adore l’énergie qui y règne, les discussions régulières au sein des mini groupes. Malheureusement, je dois mettre le holà sur les visios de 1h30 qui me dévorent mon énergie. Là encore, compromis temporaire mais nécessaire.

Et je dois parfois dire non à des projets sympas, mais impossibles à caser dans l’emploi du temps. C’est comme ça. Limiter les contraintes est le meilleur moyen d’optimiser son temps.

Mes outils pour optimiser mon temps

Je n’utilise pas beaucoup d’outils pour m’organiser et gérer mes projets. Deux me suffisent :

Notion : un outil génial pour suivre et planifier un projet. J’ai notamment installé une base de données exprès pour le projet Oracle pour voir à quelle étape en est chaque illustration et m’assurer que je tiens mes délais.

Mon bullet journal minimaliste qui me permet de tracer la feuille de route de chaque jour, semaine et mois selon mes besoins.

Garder de la marge pour se reposer

Quand on construit un emploi du temps, il est indispensable de garder de la place pour des jours de repos. Surtout dans un projet qui demande de l’inspiration, ces pauses sont essentielles pour recharger les batteries et nourrir son imagination en faisant autre chose : lire, flâner en observant le monde autour de nous, aller à une expo, au cinéma (on y retournera un jour !), faire du jeu de rôle, aller boire un thé avec un.e ami.e … Nous ne sommes pas des machines et le planning le plus huilé ne tiendra pas dans le temps si on craque sous le poids du travail.

J’espère que cet article t’a plu et que tu aimes découvrir l’envers du décor du projet oracle.

Je suis preneuse de tes questions sur le déroulé du projet pour écrire des articles vraiment adaptés à ce qui t’intéresse. Laisse-moi tes questions en commentaires et je rédigerai des billets pour y répondre

Marie-Gaëlle

Marie-Gaëlle

Artiste indépendante - Illustratrice

Je personnalise les murs des fans de fantasy grâce à mes aquarelles peuplées de déesses, de fées et de sorcières.

Soutiens mon travail sur Patreon

En savoir plus

7 Commentaires

  1. Nathalie Bagadey

    Bravo pour cette belle organisation, qui associe productivité, créativité et bien-être !
    Je suis ravie pour toi, en tout cas… même si je sais que je perds une bêta-lectrice chouchoute pour Citara 3 car je devrais normalement solliciter ma DreamTeam avant la fin de ton projet.
    Enfin, si moi aussi je me tiens à mon organisation.
    En effet, je fais comme Cécile Duquenne : plutôt que des objectifs de réalisation (x mots à écrire), je me fixe des objectifs de processus (écrire tous les matins de la semaine) et pour l’instant, ça marche plutôt bien.
    Bonne fin de week-end !

    Réponse
    • Aemarielle

      Oui je trouve que se fixer des objectifs de processus c’est super efficace pour se poser devant son bureau. Et penser à prendre soin de soi, vraiment ! Je me rends compte depuis quelques jours que je n’ai pas fait attention à mon bien-être ces derniers mois, c’est un pilier de mon organisation maintenant. D’ailleurs ton vlog sur ta journée de travail m’a vraiment fait un électrochoc !^^
      J’ai un peu peur de ne pas pouvoir être dispo pour grand chose avant début 2022, c’est sûr. Mais tu as une dream team de choc derrière toi, ça va aller <3
      Plein de courage pour tes avancées et bon dimanche à toi !

      Réponse
  2. Lauriane

    C’est la première fois que je commente mais je tenais à te dire que c’est trop cool ton projet! Et ouais, 7 mois ça peut passer ultra vite mine de rien. Je vois que tu utilises Notion, tu l’utilises comment? Je demande car hier je me suis justement lancée et créé mon Notion XD (J’ai mis tellement de temps avant de sauter le pas) Et je réfléchis justement comment créer un espace dedans pour mes projets d’écriture, penses-tu faire un article dessus un jour? *.*
    Tes newsletter me permettent de me tenir au courant de tous tes projets (vu que je prend une grosse pause d’Insta et des réseaux sociaux en général) et j’adore les lire! Bref, prend bien soin de toi et courage pour ces 7 mois!

    Réponse
    • Aemarielle

      Ah mais quel plaisir de te lire Lauriane ! Oui j’avais vu pour ta pause des réseaux sociaux, tu as bien raison !
      Je pense effectivement écrire un article sur mon espace Notion, même s’il est bien plus simple que celui d’autres utilisateurs. J’ai décidé de ne pas le surcharger d’infos et de le garder pour les trucs vraiment importants que je ne garde pas dans mon bullet journal. J’espère qu’il t’aidera à apprivoiser l’outil 🙂

      Réponse
      • Lauriane

        Oh trop bien, j’ai hâte de lire ton article *.*

        Réponse
  3. Deltrey LEMBA

    Merci pour les conseils.
    Il faudrait que je tienne plus compte de mon énergie dans ma gestion du travail.

    Réponse
    • Aemarielle

      Hello Deltrey et merci pour ton passage ici.
      Quand on a la possibilité de gérer soi-même son emploi du temps, il faut en profiter et repérer les moments où l’on est ultra efficace et ceux où on est en mode larve . Ce qui peut être bien, c’est d’avoir des listes de trucs à faire selon notre niveau d’énergie, ça permet mine de rien de rester efficace même quand on est pas au top. Et aussi s’autoriser à ne rien faire quand c’est nécessaire.

      Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Projet en co-création | Comment travailler en binôme - Aemarielle - […] Lire aussi : Optimiser son temps pour survivre à un projet long […]
  2. Notion | Comment j'y organise mon espace de travail d'artiste - Aemarielle - […] mon article sur l’optimisation du temps, j’évoquais mes outils préférés et parmi eux, Notion. J’ai découvert cet espace […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This

Partage si tu as aimé

Fais-en profiter tes ami.e.s !