Encrage d’un dessin | mes outils préférés

par | Juin 4, 2021 | Matériel et techniques | 2 commentaires

Le petit truc en plus sur la plupart de mes illustrations est l’encrage du dessin. Encrer est une technique d’apparence simple, mais qui requiert de la patience, un geste sûr et une paire de lunettes sur le nez.

Les dessins que je propose dans mon cahier de coloriage par exemple ont tous fait l’objet d’un encrage à l’aide de l’un des outils que je te présente dans l’article. Tout ce que je t’explique ici, je l’ai testé et approuvé.

Au fait, as-tu déjà récupéré le cahier de coloriage ? Non ? Il t’attend juste ici !

En quoi consiste ma technique d’encrage

Il s’agit de redéfinir les contours du dessin avec de l’encre pour marquer les reliefs, les courbes, donner de l’épaisseur au trait. Dans l’idéal, il vaut mieux utiliser de l’encre de Chine si tu as l’intention de peindre par dessus sous peine de voir de jolies bavures sur le papier.

Personne n’aime voir de grosses traces noires indélébiles sur son dessin, n’est-ce pas ?

Je te présente mes outils préférés pour l’encrage de mes illustrations. Je suis une incorrigible paresseuse donc il me faut du matériel simple d’utilisation, sans entretien particulier.

Mes critères :

  • précision
  • Solidité
  • Résistance à l’eau
4 techniques pour encrer un dessin

Les différentes techniques d’encrage d’un dessin

Le pinceau et la bonne vieille bouteille d’encre

Si tu as la main sûre et que tu n’as pas peur, le pinceau est une excellente technique d’encrage d’un dessin. Personnellement, je n’utilise le pinceau que pour tracer des contours à l’aquarelle. Dans ce cas, je me sers d’un pinceau liner Arteza 4/0 (c’est très fin et précis) pour dessiner les traits.

C’est la méthode que j’ai utilisé pour peindre tous les contours de Danse divine à l’aquarelle. La différence, c’est qu’au lieu de préparer les contours avant de peindre, je finis l’œuvre en traçant les contours. Et oui, l’aquarelle se réactive à l’eau, mes jolis traits risqueraient de s’évanouir lors de la mise en couleurs.

Danse-divine-aquarelle-originale

Danse divine est un exemple d’encrage au pinceau – contours à l’encre acrylique blanche et aquarelle Caput Mortem Sennelier

Le stylo plume

J’ai longtemps encré au stylo plume à l’aide d’un Carbon Ink Pen Platinum. Ce stylo japonais est formidable, ses cartouches durent longtemps et l’encre est waterproof. Son tracé est d’une précision redoutable, mais j’ai décidé d’utiliser ce stylo pour écrire et plus pour le dessin. Le trait manquait un chouia de finesse pour mon utilisation, ce qui ne m’empêche pas de le ressortir de temps à autre sur une illustration.

NB: C’est un excellent compagnon d’écriture, je l’utilise dans mon bullet journal et il ne traverse pas le papier. Le Carbon Ink Pen Platinum propose aussi un système de piston si tu n’aimes pas trop les cartouches en plastique, mais je n’ai pas testé son efficacité.

Avantages : L’encre est très noire, sèche vite et résiste à l’eau. Parfait pour l’aquarelle.

Inconvénients : jusqu’ici je n’ai pas trouvé ce stylo ni ses cartouches ailleurs qu’en ligne. Je suppose qu’à Paris on le trouve plus facilement en magasin qu’à Strasbourg.

Le feutre pinceau

Autrement appelé brush pen, ce feutre est doté d’une pointe pinceau ultra précise. J’ai opté pour la marque Pentel avec le pocket brush pen et le art brush. Ces pinceaux à réservoir d’encre de Chine existent en noir, en gris et maintenant en couleurs.

Pour ma part, j’apprécie l’encre grise qui permet plus de subtilité. J’utilise très peu le pocket brush pen car son encre met un temps fou à sécher.

Avantages: Le pinceau garde bien sa forme, on peut le recharger. Ces stylos se trouvent dans les magasins de beaux-arts et loisirs créatifs.

Inconvénients : L’utiliser nécessite de la pratique car on peut aussi bien faire de jolies lignes fines que d’infâmes pâtés si on tremble un peu.

Stylo brush pen pour encrage

Le stylo liner

De loin la solution la plus simple pour l’encrage d’un dessin ! Les stylos dits liner possèdent des pointes en métal de différentes tailles qui permettent des tracés très fins ou plus épais selon les besoins. On peut les acheter individuellement ou par lot. Mes choix se portent en général sur du 0,05 ou du 0,1, c’est-à-dire du très fin. J’utilise rarement plus que du 0,3 dans mes projets, mais on peut monter jusqu’à 0,8.

Ma gamme préférée est la Pigment liner de Staedtler, mais certains apprécient la marque japonaise Sakura Micron. Pour ma part, je suis déçue par ces liners dont les pointes s’abîment très vite.

Copic propose aussi des liner avec l’avantage d’être rechargeables en encre et dotés de pointes amovibles. Je possède un 0,05 de cette marque et il est encore plus fin (et effrayant à utiliser !) que le 0,05 Staedtler. Je le garde pour l’encrage de zones qui requièrent beaucoup de précision, comme les traits du visage.

Avantages : Peu onéreux, durables et faciles à se procurer

Inconvénients : attention à ne pas appuyer comme une brute au risque de tordre ou d’enfoncer la pointe. J’ai perdu plein de feutres comme ça avant de trouver la bonne pression.

Mes fourniture d'art préférées : pigment liner-encrage

Ma technique pour l’encrage d’un dessin

Comme on vient de le voir, j’utilise des feutres liner à pointe fine pour encrer mes tracés. Une fois le dessin posé au propre au crayon de papier (du F ou du 2H, ça dépend), je repasse délicatement les contours à l’encre en faisant attention à épaissir certaines zones pour donner une impression de relief.

J’en ai déjà parlé dans mon article/vidéo sur l’illustration de Mata Hari, j’admire le travail d’Alphonse Mucha et sa façon de travailler les lignes et les courbes. Dans mon encrage, j’essaye de rendre cette douceur, cette délicatesse du trait. Pour moi cette étape est aussi importante que la peinture, au point qu’il m’est arrivé de m’arrêter au line du personnage et de ne peindre que le fond.

Amaterasu- encrage-dessin-Aemarielle

Exemple d’encrage d’un dessin avec cet essai d’Amaterasu

J’espère que cet article t’aidera si tu souhaites te lancer à ton tour dans l’encrage d’un dessin. Au cas où, tu trouveras également la liste de mes fournitures artistiques préférées si tu cherches des références testées et approuvées.

Psssst: Tu pourrais vouloir lire comment encadrer une aquarelle ou un dessin après tout ça

Marie-Gaëlle

Marie-Gaëlle

Artiste indépendante - Illustratrice

Je personnalise les murs des fans de fantasy grâce à mes aquarelles peuplées de déesses, de fées et de sorcières.

Soutiens mon travail sur Patreon

En savoir plus

2 Commentaires

  1. Nathalie

    Merci pour ce partage et les photos des exemples en grand format qui sont parfaitement parlantes !
    Varier l’épaisseur des traits pour marquer le relief : c’est tellement évident… en te lisant !

    Réponse
    • Aemarielle

      C’est un plaisir pour moi de partager mes astuces ! Surtout que l’encrage, j’ai mis du temps à piger ce petit truc tout simple pour donner du caractère au tracé. 🙂

      Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Illustration fantastique | La femme-serpent - Aemarielle - […] Lire aussi : Comment encrer un dessin […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This

Partage si tu as aimé

Fais-en profiter tes ami.e.s !