Processus créatif | La Tisserande

Aujourd’hui, laisse-moi te présenter La Tisserande, troisième fée de la collection Féerie automnale.

Si tu n’as pas lu les autres articles concernant cette série d’aquarelles féeriques, tu retrouveras tous les liens ci-dessous.

La Tisserande est un hommage aux Moires, ces divinités qui, dans la mythologie grecque, tissaient les fils de la destinée : Clotho, la fileuse, qui tisse le fil de la vie ; Lachésis, la répartitrice, qui le déroule et Atropos l’inflexible, qui le tranche.

Une femme dotée de quatre bras tisse une toile inextricable autour d'elle. Elle est nue, avec pour seul vêtement un col fait de plumes noires et une tiare qui évoque des cornes sombres. Aquarelle originale par Aemarielle

La tisserande – aquarelle originale par Aemarielle -2023

La magie de La Tisserande

Les pouvoirs de la Tisserande ressemblent fortement à ceux des Moires, sans être exactement identiques.

Elle peut lire l’avenir d’un être dans ses fils de soie ou même en modifier le cours si elle le souhaite. Avec son allure arachnide, elle tisse inlassablement des fils de soie dans lesquels elle visualise un nombre incalculable de probabilités.

La Tisserande vit généralement au croisement de notre monde, du royaume de Seelie et de la cour d’Unseelie. C’est une créature magnifique et solitaire qui a besoin du réconfort des ombres et de l’obscurité de la nuit.

Ses toiles de soie dissimulent presque autant de trésors que le repaire d’un dragon !

Les gens sains d’esprit savent qu’il vaut mieux se tenir loin de cette puissante fée au caractère suave, mais à l’appétit inextinguible. Les mortels les plus ambitieux et téméraires, eux, cherchent sa tanière dans l’espoir d’obtenir ses faveurs, ses prédictions ou mieux : une rallonge de leur espérance de vie.

Comment est née cette aquarelle

L’idée

Je savais qu’au sein de la collection Féerie automnale, je voulais explorer l’aspect sombre des fées, leur tempérament retors et leur rapport ambigu à l’humanité. Il se trouve que l’idée de cette créature mi-femme mi-araignée m’a été suggérée par mon mari.

Il m’a proposé une esquisse d’un personnage qui m’a tout de suite séduite. Son apparence avait quelque chose d’à la fois séduisant et repoussant. Pour peu qu’on soit arachnophobe, La Tisserande devenait effrayante.

Exactement l’effet que je recherchais.

Les fées ne sont pas nécessairement nos alliées. Elles poursuivent leurs propres buts, ont leurs propres lois.

Les fées de la cour d’Unseelie, par exemple, attaqueront les humains sans provocation. Même si La Tisserande n’est pas de ce genre, elle ne doit pas être abordée à la légère.

Avec ses ornements de plumes noires, de cornes et de cuir, elle évoque une reine sombre et solitaire, dans un baldaquin de soie.

Plan rapproché sur La Tisserande et le haut de son corps

Gros plan sur le personnage et sa tiare de cornes noires

La réalisation

Pour peindre La Tisserande, j’ai utilisé une de mes techniques préférées à l’aquarelle : la peinture en négatif.

Elle est plus facile à réaliser qu’à expliquer avec des mots. C’est pour ça que j’ai une vidéo qui explique comment peindre en négatif si tu as envie d’essayer.

En résumé, on construit les volumes et la profondeur en peignant autour des formes qu’on veut créer et pas à l’intérieur.

La peinture en négatif est longue car elle implique un nombre important de superpositions de couleurs. On commence par les couches les plus claires et petit à petit, on construit les formes avec des couches plus sombres posées à l’extérieur des formes voulues.

Rien de mieux que des images pour mieux comprendre :

Un encours de La Tisserande pendant que je peins le fond en négatif pour créer les fils de soie

D’abord, je pose les couleurs claires, puis je commence à construire le réseau de fils en peignant des zones plus foncées autour des fils.

 

Suite de la peinture du fond de La Tisserande - collection Féerie automnale

À chaque nouvelle couche plus foncée, je construis des formes de fils fantomatiques qui restent plus clairs, puisque je peins tout autour.

La palette de couleurs

Je savais pour La Tisserande se distinguerait de ses sœurs par ses couleurs. Pas de ciel bleu nuit ici, pas d’espace forestier. Uniquement de la soie pour créer de la profondeur et donner l’impression d’un cocon presque étouffant.

Les bruns et mordorés ont été mes meilleurs alliés pour construire le décor. Grâce à eux, on obtient une impression presque monochrome qui a séduit beaucoup de monde :

“Ooooh !! Quel personnage complexe et mystérieux…” Valentine

“Si un jour j’achetais une œuvre, je pense que je craquerais pour celle de la tisseuse dans sa toile. L’effet de profondeur est tellement réussi !” Ysabelle

“J’aime beaucoup la Tisserande. Dans la collection de cet automne, je crois que c’est une de mes préférées. Je ne saurais pas trop expliquer pourquoi. Elle a quelque chose d’hypnotique et une grande sensualité.” Odile

Si toi aussi, tu aimes cette fée mystérieuse et que tu n’as pas peur des araignées, tu la retrouveras jusqu’au 15 octobre dans la boutique en ligne, au sein de la collection Féerie automnale.

Edit du 12 octobre 2023 : À l’heure où tu lis cet article, La Tisserande a été adoptée.

Pour ne manquer aucun lancement et découvrir mes aquarelles en avant première et parfois en exclusivité, abonne-toi à mes e-mails.

Tu connaîtras tous les secrets de mon atelier avant le reste du monde.

 

Marie-Gaëlle

Marie-Gaëlle

Artiste indépendante - Illustratrice

Illustratrice de L'Oracle des Gardiennes sacrées aux Editions Eyrolles.

Créatrice d'univers féeriques, féminins et délicieusement érotiques à l'aquarelle.

Rejoins Libre comme l'art, ma newsletter pour avoir accès aux coulisses les plus croustillantes de mon atelier d'art.

En savoir plus

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Collection Féerie automnale - les coulisses - Aemarielle - […] Découvre le process créatif de La Tisserande […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.