Processus créatif – La reine des bois

La reine des bois est la première aquarelle de la collection Féerie automnale.

Sa silhouette gironde et son regard fixé au nôtre m’ont contrainte à commencer par elle. Après tout, c’est une reine. Il paraît qu’on ne fait pas attendre les reines.

La reine des bois - Aemarielle - 2023. Aquarelle originale féerique

La reine des bois – 2023 – Aquarelle sur papier Arches 20 cm x 30 cm

Comment est née La reine des bois

Comme toutes mes œuvres, cette fée prend racine dans mon carnet de croquis.

En ce moment, je travaille dans un drawing book A4 de chez Paper Republic, ma marque de papeterie préférée de l’univers.

Tu peux me voir esquisser La reine des bois dans ce carnet en vidéo sur ma chaîne YouTube.

Au départ, elle ressemblait donc à ça :

Croquis de La reine des bois dans mon carnet à dessin

Croquis de La reine des bois dans mon carnet à dessin

Mes lecteurs ont eu le dernier mot

J’avais un gros doute sur son caractère. Serait-elle une fée bienveillante venue de la Cour de Seelie ou au contraire une redoutable adversaire des humains venue d’Unseelie ?

Sur le croquis, je ne lui avais pas dessiné d’iris. Son regard avait un petit côté surnaturel et sombre. Mais sur le dessin préparatoire, elle avait des iris, ce qui changeait pas mal de choses.

Dessin de la reine des bois sur papier aquarelle avant peinture

Le dessin au propre sur papier aquarelle

J’ai posé la question aux lecteurices de ma newsletter pour en avoir le cœur net. Les retours ont été unanimes : La reine des bois vient de Seelie.

La mise en couleurs

Sachant cela, mon choix pour la palette de couleurs s’est porté sur une ambiance nocturne, mais douce. Je voulais créer un décor où la pâleur de La reine des bois ressortirait joliment.

Mon choix s’est porté sur une palette de bleu de Prusse mélangé à de l’outremer, avec des tons cuivrés pour les feuillages d’automne.

Peinture du fond de la reine des bois

Oui ça ressemble à ça quand je démarre la peinture !

J’ai construit le fond forestier tout en transparence pour donner cette atmosphère magique et éthérée à la forêt. J’y ai inclus quelques esprits lumineux, un élément que j’adore et qu’on retrouve également dans Le cerf blanc.

Un personnage récurrent dans mon imaginaire

Avec le recul, sa palette ressemble beaucoup à celle que j’ai choisie pour peindre Artémis et Callisto, une des aquarelles que j’ai exposées à la galerie Wyrd au printemps 2023.

La déesse Artémis, l'arc bandé, prête à tirer. Elle est juchée sur le dos d'une ourse géante dans les bois.

Artémis et Callisto – 2023 – Aquarelle sur papier Arches 30 cm x 40 cm

Rien d’étonnant à cela, d’ailleurs.

La reine des bois, c’est mon personnage phare, que je décline sous plusieurs avatars au gré de mes inspirations. Une femme dotée d’attributs virils sous la forme de l’impressionnante ramure au sommet de son crâne.

J’ai notamment utilisé ce symbole dans ma représentation de la déesse Artémis. La reine des bois est une évocation de la chasseresse vierge à l’énergie aussi bien féminine que masculine.

Il me paraissait tout à fait naturel de l’intégrer au sein de la collection Féerie automnale.

Quelle histoire raconte La reine des bois

Dans les bosquets les plus feuillus, on aperçoit parfois une silhouette féminine couronnée d’une imposante ramure de cerf.

En un battement de cœur, la femme laisse place à un majestueux cerf blanc qui file au galop à travers les arbres. La reine des bois est une fée duale, tour à tour femme ou animal selon son humeur. Son lien avec l’aquarelle Le cerf blanc ne fait aucun doute !

Aquarelle originale - le cerf blanc - Aemarielle - Une nymphe émerge d'un arbre sous le regard d'un cerf blanc dans la forêt.

Le cerf blanc – 2021 – aquarelle sur papier Arches 30 cm x 40 cm

Si elle le souhaite, nul ne l’entend approcher. Mais lorsqu’elle défend son domaine, elle peut débouler dans un galop tonitruant.

Sa magie est fortement liée à la nature et aux plantes. La reine des bois commande aux dryades et aux ents. Elle parle les langues animales et végétales ; sur son ordre, la végétation se déplace pour provoquer la confusion chez les intrus qui menacent la forêt.

La reine des bois dédaigne les fastes de la cour de Seelie et préfère le calme de la forêt. Elle observe et protège les portails féeriques, mais les traverse rarement pour rejoindre le royaume des fées. Contrairement à la plupart de ses sœurs, elle reste dans le monde des humains durant l’hiver pour veiller sur le sommeil des dryades.

Une aquarelle encadrée dans un passepartout blanc, représentant une fée parée d'une ramure de cerf, nue dans une étendue d'eau, de nuit

Pour qui j’ai peint La reine des bois

La reine des bois est faite pour les fans de fantasy, les rôlistes qui aiment incarner des druides capables de prendre forme animale à Donjons et Dragons ou les sorciers d’Ambre à Warhammer. Elle est fortement ancrée dans la nature sauvage, la sensualité et la puissance.

Mise à jour : Cet original a été adopté, mais tu peux te procurer un exemplaire de La reine des bois au format carte postale dans la boutique.

 

Profite de 10 % de réduction en rejoignant la newsletter !

Marie-Gaëlle

Marie-Gaëlle

Artiste indépendante - Illustratrice

Illustratrice de L'Oracle des Gardiennes sacrées aux Editions Eyrolles.

Créatrice d'univers féeriques, féminins et délicieusement érotiques à l'aquarelle.

Rejoins ma newsletter pour avoir accès aux coulisses les plus croustillantes de mon atelier d'art.

En savoir plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.