Processus créatif – Le cercle des fées

On continue la découverte de la collection Féerie automnale avec les coulisses de la création du Cercle des fées, la deuxième aquarelle de la série.

Tu as manqué les premiers articles sur la collection féerie automnale ? Pas de souci, voici les liens :

Le cercle des fées représente une jeune femme elfe aux chevuex roux, agenouillée au milieu d'un cercle de champignons. Un loup blanc se tient devant elle dans une attitude protectrice

Le cercle des fées – Aquarelle féerique 20 cm x 30 cm

Quelle histoire raconte Le cercle des fées

On dit que là où poussent les cercles de champignons se trouve un portail féerique. On les appelle également “ronds de sorcières” ou “ronds de farfadets”.

Ces étranges formations étaient soi-disant liées aux danses des sorcières qui invoquaient le démon durant leurs sabbats, ou encore à la magie des korrigans.

Les jeunes gens qui se laissaient emporter dans un cercle des fées durant les danses de ces dernières n’en ressortaient pas. Ils étaient entraînés dans le royaume féerique.

Dans ma peinture, une elfe se tient agenouillée au milieu d’un cercle de champignons, en compagnie d’un loup blanc qui ne ressemble pas à un animal normal. Il est probablement une fée lui aussi.

L’elfe a les doigts posés au sol et le cercle semble illuminé de l’intérieur. C’est la magie elfique à l’œuvre.

Les elfes connaissent les rituels leur permettant de se déplacer à travers les mondes en utilisant les arbres, les étendues d’eau ou encore… les cercles des fées.

On se demande ce qu’ils regardent tous les deux avec autant d’attention, qu’en penses-tu ?

“Elle semble nous mettre au défi”, me dit Valentine, une de mes mécènes sur Patreon.

“J’aime les yeux humains du loup, mais moins humains de la fée” V. sur Mastodon

Comment est né Le cercle des fées

Tu commences à le savoir si tu me lis régulièrement, je commence toujours mes peintures dans mon carnet de croquis.

Le processus est très instinctif ; je griffonne des idées rapidement, sans me soucier de la “beauté” du croquis. Celui du Cercle des fées est le premier à m’être venu en tête. Le loup d’abord, la fée ensuite.

Le processus créatif du cercle des fées - croquis et dessin préparatoire

À gauche, le dessin au propre sur papier aquarelle – À droite le croquis

Une fois le croquis dessiné, quand je veux le retravailler, je le scanne pour l’agrandir au format voulu. Je l’imprime et j’utilise ma tablette lumineuse pour retravailler tout le tracé.

C’est le moment où je modifie la composition, les proportions des personnages, et où le décor se construit.

Le transfert sur papier aquarelle

Une fois satisfaite du dessin, je le transfère sur du papier aquarelle Arches à grain fin à l’aide d’une mine HB. Je pose quelques touches de fluide masquage pour créer les esprits lumineux qui volent autour des personnages.

Puis vient le moment de peindre.

La mise en couleurs à l’aquarelle

Si tu regardes La reine des bois et Le Cercle des fées, tu constateras qu’on est sur une palette similaire : un ciel bleu nuit composé de bleu de Prusse et bleu Outremer, des arbres construits en transparence. J’ai ajouté des sapins pour donner de la profondeur à la forêt.

Processus créatif du cercle des fées - peinture du fond

On distingue les sapins en fond

Un travail sur les fusions de pigments

La difficulté sur cette aquarelle, c’était de mêler le bleu nuit à des couleurs automnales. Le sol en particulier, avec ce tapis de feuilles mortes cuivrées, devait fusionner avec les ombres en dehors du cercle de champignons.

Je commence à construire le sol en fusionnant les pigments ocre avec les couleurs nocturnes sur les bords de l’aquarelle

Pour qui j’ai peint Le cercle des fées

Si tu adores les loups et que tu fonds devant l’élégance des elfes dans Le Seigneur des Anneaux, cette aquarelle est pour toi.

Ok, dans le monde du jeu de rôle, nombreux sont les gens qui détestent les elfes. Ces malheureux subissent une réputation désastreuse. Prétentieux, xénophobes, méprisants, peu fiables, j’en passe et des meilleures. (Oui parfois, c’est vrai. Thranduil Vertefeuille, c’est de toi qu’on parle!)

Moi, j’ai toujours adoré les elfes et j’en ai joué un sacré nombre durant nos campagnes de jeux de rôle. Mon nom d’artiste, Aemarielle était le nom de l’un de mes personnages elfes.

Autant te dire que Le cercle des fées me tient particulièrement à cœur. Ensemble, réhabilitons les elfes mal aimés.

Tu peux te procurer Le cercle des fées entre le 26 septembre et le 15 octobre 2023 pendant le lancement de la collection Féerie automnale.

Marie-Gaëlle

Marie-Gaëlle

Artiste indépendante - Illustratrice

Illustratrice de L'Oracle des Gardiennes sacrées aux Editions Eyrolles.

Créatrice d'univers féeriques, féminins et délicieusement érotiques à l'aquarelle.

Rejoins ma newsletter pour avoir accès aux coulisses les plus croustillantes de mon atelier d'art.

En savoir plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.