Pause lecture | les Brigades du Steam

par | Juil 29, 2020 | Lectures | 4 commentaires

Aujourd’hui, j’ai envie de te parler d’un sympathique roman uchronique intitulé Les Brigades du Steam, écrit à quatre mains par Cécile Duquenne et Etienne Barillier.

Cet été, j’ai décidé de m’accorder le temps de lire davantage. J’en parlais il y a quelques semaines lorsque j’ai souscrit l’abonnement à l’application Rocambole : lire est devenu très compliqué pour moi. Mes journées de travail sont longues (ça aussi, je compte travailler dessus.) et mes facultés de concentration sur un roman limitées.

J’ai aussi envie d’explorer d’autres genres que la fantasy, histoire de me faire une culture différente. Sur Rocambole, j’alterne pulp, thriller, post-apo.

J’ai réhabitué mon cerveau à lire  grâce à des feuilletons littéraires avant de retourner en librairie acheter quelques romans. J’ai déniché cette pépite publiée chez Actu SF, Les Brigades du Steam, et je me suis laissée tenter pour plusieurs raisons :

  1. Je connais la plume de Cécile Duquenne par ses Foulards Rouges. Même si je n’ai pas accroché à l’univers en lui-même, j’ai apprécié l’écriture et le style direct de l’autrice. D’ailleurs, si tu cherches à améliorer tes propres textes, je ne saurais trop te conseiller ses masterclasses d’écriture.
  2. L’action se passe en 1910, c’est-à-dire en plein durant la Belle Epoque, période sur laquelle j’ai pris plaisir à m’immerger durant mon travail d’illustration pour les Editions Luciférines.  Forcément, en lisant le résumé, j’ai été aimantée vers cette histoire.
Couverture - Les Brigades du Steam - Actu SF

Les Brigades du Steam | Résumé

« 1910. Un mystérieux complot frappe la France en plein cœur.  Solange Chardon de Tonnerre, l’un des meilleurs éléments de la treizième Brigade mobile d’Aix-en-Provence, perd un ami et un bras. En convalescence dans une clinique secrète, elle doit affronter les fantômes du passé comme les assassins du présent. Auguste Genovesi, jeune recrue et nouveau coéquipier, se retrouve plongé avec elle dans une infernale course contre la montre… un véritable bras de fer entre la France et la Prusse.
L’honneur du pays et sa raison d’être sont en jeu. Heureusement, les deux agents peuvent compter sur les prodiges de la science pour affronter les manigances de l’ennemi, ainsi que sur le soutien du Tigre lui-même : Clemenceau… « 

Cécile Duquenne te raconte de quoi parle le roman

Cela se passe sur la chaîne « De quoi ça parle », idéale pour savoir si une histoire peut t’intéresser, j’aime beaucoup le principe. 

Mon avis sur Les Brigades du Steam

Je dois avouer avoir pris un grand plaisir à découvrir ce roman au charme provençal assumé. L’histoire est trépidante, les personnages fouillés. Solange m’a touchée par son vécu, son abnégation et sa ténacité. C’est une femme redoutable, entraînée, aux multiples blessures (au sens propre comme au figuré), et c’est le genre de figure féminine que je kiffe, à titre personnel. Sa relation avec Auguste, jeune mobilard fraichement recruté, n’est pas sans rappeler les duos jeune flic idéaliste et vieux loup brisé par son boulot qu’on peut trouver dans les films. Pour autant, on n’y trouve aucun cliché qu’on pourrait redouter quand deux personnages du sexe opposé travaillent ensemble dans les livres : romance ou relation mère-fils. Rien de tout cela dans Les Brigades du Steam, on est là pour bosser. Et on le fait bien.

Côté style, j’ai appris beaucoup d’expression fleuries du Sud, j’ai vraiment senti que les auteurs s’éclataient à recréer l’atmosphère provençale. Et j’ai parfois éclaté de rire en lisant certaines phrases très très bien trouvées. (Franchement, si tu ne ris pas à l’évocation du salon de la moquette, je ne peux rien pour toi ! )

Du coup, je recommande ce petit roman tout en guettant impatiemment la suite !

Tu as aimé cet article ? Partage-le sur Pinterest 

Les Brigades du Steam | épingle Pinterest 1
Les brigades du steam - épingle pinterest 2
Marie-Gaëlle

Marie-Gaëlle

Artiste et écrivaine

Je peins des pin up fantasy sexy et dangereuses pour les fans de déco fun et décalée.

Artpreneure et sorcière créative

En savoir plus

4 Commentaires

  1. Line Jais

    Adorant le steampunk, j’ai été attirée très rapidement par ce livre… Je connais quelques textes de Cécile Duquenne (Penny Cambriole qui m’avait été recommandé), et j’adore son écriture. J’ai hâte de m’y plonger, d’autant plus après cet article. Merci à toi 🙂

    Réponse
    • Aemarielle

      Ah, tu me diras si tu as aimé ta lecture ! A la base, je ne suis pas très connaisseuse du Steampunk, mais ce fut l’occasion de découvrir une histoire de ce genre, c’était cool 🙂

      Réponse
  2. Germain Huc

    Je n’avais moi non plus pas accroché avec l’univers des Foulards Rouges, mais je vais tenter les Brigades du Steam.

    Dans le même genre du steampunk, je te conseille Confessions d’un automate mangeur d’opium de Fabrice Colin. Plus classique dans son traitement, mais bien servi par la plume ô combien évocatrice de l’auteur.

    Réponse
    • Aemarielle

      Merci pour la référence, Germain. Je note le titre pour une prochaine dose de Steampunk. 🙂

      Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Commande client | L'esprit de l'été - Aemarielle - […] réseaux sociaux, qui m’ont épuisée ces derniers temps. Attend-toi à plus de contenu, des comptes-rendus de lecture, des expéditions…
  2. Pause lecture | Les fileurs de temps - Aemarielle - […] Lire aussi : Pause lecture | Les Brigades du Steam […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This

Partage si tu as aimé

Fais-en profiter tes ami.e.s !