Mermay #2 | Ces outils qu’on ne maîtrise pas

Mermay 2 - tester des outils qu'on ne maîtrise pas

Bienvenue pour ce deuxième jour du Mermay. Si vous n’avez pas vu le jour 1, je vous invite à cliquer ici.

Ce matin, après avoir fini mon travail, je me suis attaquée à la sirène du jour. Je n’avais pas la moindre idée de ce que je voulais en dehors du fait que je la voyais assez grande. Et après quelques traits de crayon, j’ai jeté un coup d’œil torve vers mon ennemi, ma Némésis, rangé dans un pot avec tous mes feutres : le pocket brush pen de chez Pentel.

Le monde se divise en deux catégories: ceux qui savent utiliser le brush et ceux qui rament.

Pour ceux qui ne voient absolument pas de quoi il s’agit, c’est un stylo à encre de Chine dont la pointe est un pinceau effilé. Quand on le maîtrise, on obtient des lignes gracieuses, élégantes, régulières, des courbes propres, comme une calligraphie japonaise. Quand on n’en maîtrise pas l’usage, en revanche, on fait de bien jolis pâtés !

J’appartiens à la deuxième catégorie. Pourtant, ce n’est pas faute d’essayer de l’apprivoiser. Combien de jolis dessins ai-je ruiné en voulant faire mon line au brush pen, je ne saurais le dire, mais beaucoup. Beaucoup.

Ce matin, je me suis rappelée que je suis dans un sketchbook, et que le principe du carnet de croquis, c’est de pratiquer sans jugement. Je me suis emparée sans crainte du pocket brush pen maudit et j’ai fait tout mon dessin avec.

Mermay 2019 jour 2 sirène d'algues
cof

Que dire? Certaines lignes sont tremblantes, malaisées, gauches, mais dans l’ensemble, c’est pas trop mal. Et globalement, j’ai passé un moment agréable à tester les épaisseurs, la pression. Donc, on va recommencer, c’est clair.

Et vous, y a-t-il des outils ou des exercices que vous avez peur d’essayer parce que vous vous êtes convaincus que vous n’y parviendriez pas ? Et si vous retentiez le coup juste pour voir?

Merci infiniment pour votre visite. Je suis Aemarielle, artiste strasbourgeoise distillatrice de nectar de fantasy. Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux. Et si vous souhaitez soutenir mon travail, vous pouvez devenir un de mes mécènes sur Patreon en cliquant sur le bouton juste en dessous !

Become a Patron!

Mermay 2019 |lâcher prise dans son sketchbook

Mon dieu ! Pardon pour cet article improvisé, mais l’heure est grave ! Nous sommes le 1er mai et je commence à voir sur les réseaux sociaux une invasion de sirènes magnifiques et colorées. Le mermay vient de commencer et j’avais totalement oublié.

Mermay 2019

Mermay ? Kékecé?

C’est un challenge annuel qui se déroule tout au long du mois de mai et invite les artistes à dessiner une sirène par jour. Un peu comme Inktober au mois d’octobre.

Il faut bien l’avouer: dessiner des sirènes, c’est cool ! Mais un dessin par jour, c’est un sacré défi. Je ne sais pas si je pourrai le relever intégralement, mais je vais au moins en dessiner quelques unes et ce sera l’occasion pour moi d’expérimenter le lâcher prise.

Le danger des challenges artistiques

Avec la puissance des réseaux sociaux, on est vite submergés par l’avalanche de sublimes dessins pendant les mois de mai et octobre. Et pour une perfectionniste comme moi, on en vient vite à l’ennemi ultime de l’artiste: la comparaison. En général, elle est en notre défaveur et nous pousse à l’abandon. les autres font toujours mieux, ils ont plus de likes, plus de réactions et on se sent dévalorisé.

C’est un peu pour ça que j’ai foiré mes 2 derniers inktober, en plus de l’épuisement.

Lâcher prise et prendre plaisir à dessiner

Vous verrez souvent cette formule « prendre du plaisir » dans mes articles. C’est vraiment un truc sur lequel je travaille, pour que mon métier d’artiste reste une joie et ne devienne pas une corvée comme mon job actuel.

C’est aussi pour ça que je vais privilégier le blog pour partager Mermay. La course aux likes m’épuise et me stresse. Les publications disparaissent et se perdent dans les méandres des algorithmes. Ce blog est là, il vous attend si vous avez envie d’y venir.

Voici donc sous vos yeux ébahis, ma première contribution à Mermay

Mermay 2019
Ne sont-elles pas choux avec leurs petits crocs de lait ?

Dans le genre, j’accepte les erreurs pour ce qu’elles sont, je vous montre aussi la conséquence d’un séchage au sèche-cheveux mal maîtrisé sur mon sketchbook tout neuf ^^

Mermay 2019
Ceci est une grooosse coulure ! Je n’ai raté aucune page ^^

Il y a quelques années, j’aurais probablement considéré ça comme la fin pour mon carnet. Aujourd’hui, ça me fait sourire. Après tout, ce n’est qu’une cicatrice de guerre colorée.

Et vous ? Tentés par le défi ? Vous faites Mermay, vous aussi ? Rien ne vous empêche d’écrire des micro nouvelles si votre truc, c’est plutôt l’écriture. L’essentiel est de booster sa créativité.

Merci infiniment pour votre visite. Je suis Aemarielle, artiste strasbourgeoise distillatrice de nectar de fantasy. Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux. Et si vous souhaitez soutenir mon travail, vous pouvez devenir un de mes mécènes sur Patreon en cliquant sur le bouton juste en dessous !

Become a Patron!