Dans mon carnet à dessin | #1 L’automne

par | Sep 17, 2021 | Cultiver sa créativité | 6 commentaires

Les personnes qui me suivent depuis longtemps connaissent mon penchant pour les carnets en tous genre. Bullet journal, journal d’écrivaine, journal intime, pages du matin etc. Aujourd’hui, je t’emmène dans mon carnet à dessin à la découverte de mes dernières créations personnelles.

J’ai déjà expliqué sur le blog que j’entretenais une relation compliquée avec mes différents carnets. Un des problèmes les plus fréquents, c’était la pression de « devoir » absolument n’y mettre que de belles choses : des dessins finis, des croquis très travaillés. Cette fausse contrainte m’amenait régulièrement à abandonner ledit carnet en cours de route car pas assez joli, pas assez instagrammable, trop brouillon etc.

Aujourd’hui, mon rapport à mes carnets à dessin a beaucoup évolué, notamment du fait de m’être professionnalisée. Maintenant que je vends mon travail, mon utilisation du carnet a changé. C’est mon assistant, mon aide de camp, plus ma petite marotte personnelle.

J’ai envie de partager avec toi mes réflexions sur le sujet car je sais que toi aussi, tu collectionnes les carnets et que tu angoisses parfois de noter quoi que ce soit dedans. J’espère que ça t’aidera à passer outre les pages ratées et à continuer ta pratique.

Commençons par le joli !

Mes dernières pages dans mon carnet à dessin personnel

Tu vas voir, je fais sa fête à l’automne. J’ai sorti mes crayons de couleurs pour créer quelques pages où se mêlent fées, renards et végétation automnale.

Fée et renard aux crayons de couleurs - carnet à dessin

La fée et le renard – premier dessin d’une série sur l’automne aux crayons de couleurs

Une dryade portant un renardeau dans ses bras - un renard l'accompagne

Une double page aux couleurs d’automne. Note que le renard a le vent en poupe dans mon rapport à l’automne !

Belette sur une souche d'arbre - carnet à dessin

Tenir un carnet à dessin, c’est parfois prendre une photo de référence sur Pinterest et s’amuser avec sans autre but que la détente.

Si on s’en tient à ces derniers dessins, on peut facilement imaginer que mon carnet est très soigné et rempli de jolies choses très achevées.

Ce n’est pas le cas.

Le début de ce carnet est brouillon. Je l’utilisais pour jeter mes idées d’illustrations vite fait au crayon. Quand j’ai eu envie de créer de jolies pages dans mon carnet, d’y consacrer plus de soin, la tentation fut grande d’abandonner celui-là et d’en ouvrir un nouveau. Je sais que toi aussi, ça t’arrive, on me la fait pas.

J’ai délibérément rejeté cette idée.

Qui à part moi se fiche de savoir qu’il y a du moche dans ce carnet ? Personne. C’est pareil pour les tiens. Pourquoi ne pas simplement tourner la page et continuer là où tu en es ?

Tu as envie de changer de style ? Tourne la page et vas-y. Ne te bloque pas à l’idée que du joli côtoiera du moins joli. On s’en fout.

Page de carnet à dessin brouillon

Pour te donner une idée de la page complète quand on ouvre le carnet 🙂

Brouillons dans mon carnet à dessin

Et un exemple d’anciennes pages très brouillonnes, mais qui ont donné 2 très jolies aquarelles.

Ce qui m’a permis de me réconcilier avec mon carnet à dessin

Il y a encore quelques mois, j’étais toujours dans cette relation conflictuelle entre l’envie de dessiner dans mon carnet et le besoin viscéral de partager des trucs jolis sur les réseaux sociaux. Résultat, mon carnet prenait la poussière et je ne croquais plus grand-chose.

Puis j’ai commencé le projet Oracle. 40 illustrations à créer pour une maison d’édition et ma co-autrice. Autant dire que là, du croquis, il y allait y en avoir. J’ai attrapé un cahier Moleskine grand format et j’ai commencé mes esquisses dedans. Sans m’en rendre compte, les pages se sont enchaînées. Des pages moches, très moches, avec à peine quelques traits de crayon dessus. D’autres pages plus élaborées, avec des croquis finis et plutôt jolis.

Documenter son évolution artistique

Parcourir l’ensemble de ses pages m’a fait prendre conscience que ce carnet était désormais un tout : la somme d’heures de travail acharné et quotidien condensée dans un seul support. Un cahier aux pages fines, de piètre qualité et pourtant précieux.

J’ai ressenti de la fierté en parcourant ses pages et en réalisant que même les esquisses les moins abouties avaient eu de l’importance dans mon évolution artistique. Chaque dessin a compté dans la construction de l’oracle. Cette prise de conscience m’a donné envie de ressortir un carnet entamé et de le remplir sans me focaliser sur le fait de le montrer (même si je le fais), mais sur le plaisir de la session de dessin et ce que j’en retire pour de prochaines illustrations.

J’ai posté un sketchbook tour sur Patreon à l’attention de mes mécènes pour leur montrer les croquis et partager la progression du projet avec eux. Si tu veux voir la vidéo, n’hésite pas à devenir toi-même un.e mécène. C’est très précieux pour moi et ça ne te coûte que le prix d’un expresso mensuel.

De mon côté, je posterai des mises à jour de mon carnet à dessin en cours jusqu’à ce qu’il soit terminé. Comme Inktober approche, ça devrait m’aider à enchaîner les pages ces prochaines semaines.

Allez raconte-moi : avec quel carnet aimeris-tu te réconcilier et travailler sans pression ?

Marie-Gaëlle

Marie-Gaëlle

Artiste indépendante - Illustratrice

Je personnalise les murs des fans de fantasy grâce à mes aquarelles peuplées de déesses, de fées et de sorcières.

Soutiens mon travail sur Patreon

En savoir plus

6 Commentaires

  1. Nathalie

    Plein de bonnes choses dans ton article, toutes inspirantes :
    – On sent vraiment que l’automne t’inspire, que ce soit à l’aquarelle ou aux crayons de couleur (<3 les renards, hermines et personnages du petit peuple <3) ; au passage, les ombres bleues sur la dryade c'est top !
    – Je partage les mêmes problématiques de carnets pour lesquels j'éprouve un besoin infondé d'homogénéité et si possible de beau, genre le carnet pour les oiseaux aux pastels… Sauf qu'il n'héberge qu'un seul oiseau pour l'instant ! Bref, merci pour ton partage à ce sujet !

    Réponse
    • Aemarielle

      Petit défi pour toi : dessine un deuxième oiseau aux couleurs de l’automne 🙂
      ça te tente ?

      Réponse
      • Nathalie

        Ah ah oui, l’idée est bonne, et le principe du défi motivant 😉 Belle idée pour célébrer l’automne !

        Réponse
        • Aemarielle

          Héhé, à ton service pour d’autres challenges créatifs 🙂

          Réponse
  2. Badgerswing

    J’aime tellement lire tes articles et ta newsletter, tu es une source d’inspiration pour moi ! J’espère pouvoir te soutenir sur Patreon et acheter une de tes illustrations l’année prochaine ☺️ Je te souhaite une belle et longue continuation !

    Réponse
    • Aemarielle

      Merci beaucoup pour ta présence et ton soutien. Si un jour tu nous rejoins sur Patreon, j’en serai honorée, mais ne te mets aucune pression. C’est quand on veut et tant qu’on peut 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This

Partage si tu as aimé

Fais-en profiter tes ami.e.s !