5 conseils pour réaliser ses rêves

par | Jan 4, 2021 | Vivre de son art | 2 commentaires

2020 s’en est allée. Pour certains, c’est bon débarras et qu’on ne te revoie plus ; pour d’autres, 2020 a tout de même apporté son lot d’enseignements et ceux-ci vont se poursuivre en 2021. J’appartiens à la deuxième catégorie, j’ai fait durer 2020 jusqu’à ses dernières secondes. Pour moi, cette étrange année m’a permis de creuser une question cruciale : comment réaliser ses rêves.  

J’ai envie de partager mes modestes découvertes avec celles et ceux qui (comme toi peut-être) ont envie de réaliser leurs rêves en 2021. Rien de transcendant, rien de perché, juste des mécanismes actionnables plutôt facilement. Et surtout, beaucoup d’optimisme et de bienveillance envers soi.

5 conseils pour réaliser ses rêves dès maintenant 

Attention, je ne vais pas te dévoiler la recette miracle pour gagner au loto – si je l’avais, je la garderais pour moi, penses-tu ! 

1 Bien distinguer ce qui relève d’une aspiration profonde et personnelle de ce qui t’est dicté par des éléments externes.  

Le mois de janvier, c’est souvent le moment où l’on remet tout à plat, où on planifie son année pour accomplir plein de choses… dont certaines ne nous font pas rêver. Elles nous sont dictées par la famille qui trouve qu’on a grossi, les réseaux sociaux qui nous enjoignent à devenir plus productifs, à lire davantage de livres, la télé qui nous pousse à essayer de faire carrière, gagner plus d’argent. 

Avant de te lancer dans la liste d’objectifs de l’enfer, prend un moment pour réfléchir à ce que toi, tu désires. Qu’est-ce qui te fait vibrer, comment te projettes-tu dans le futur? 

On t’a dit que tu avais grossi alors tu penses t’inscrire en salle pour faire plaisir aux autres ? Il y a de fortes chances que tu n’y ailles pas et que tu te sentes hyper mal plus tard. Peut-être qu’en creusant, tu t’apercevras que le truc qui te fait rêver, c’est d’apprendre à cuisiner des plats différents, de reprendre plaisir à manger tout simplement. Ou peut-être qu’en te regardant avec honnêteté dans la glace, tu vas te dire : non, mais en fait, je me trouve bien, f..k les proches.

Ne rajoute pas dans tes plans des trucs qui ne t’appartiennent pas vraiment. 

Tes amis te conseillent de changer de poste pour gagner plus ? Mais toi, en as-tu vraiment envie ? Gagner plus d’argent certes, mais pourquoi? Pour nourrir des projets importants pour toi ? Fonce ! Mais si c’est juste pour répondre à une injonction extérieure, tu risques d’être frustré.e. 

À l’inverse, ne te prive pas de tes rêves à cause de la peur de tes proches. Toi seul·e sait ce qui est essentiel à tes yeux. Tu veux devenir artiste ? C’est ce qui te fait vibrer profondément? Alors cherche conseil chez des personnes positives, motivantes et pertinentes. Evite les personnes qui transfèrent leurs peurs sur toi. 

2 Ne te compare pas aux autres 

Il est tentant de suivre l’exemple d’un tel ou d’une autre et de se dévaloriser parce qu’elle réussit plus vite, a plus d’abonnés, gagne mieux sa vie, est plus douée. Combien de fois ai-je soupiré en admirant la parcours de tel ou tel artiste plus jeune, plus talentueux, plus connu? C’est humain et normal. Là où ça devient problématique, c’est quand ça nous pousse à abandonner.  

Tu n’as aucune idée de ce qui se cache derrière la réussite de cette personne ni des échecs qu’elle a vécu avant de connaître le succès. Tu es unique, tu as tes propres aspirations, ta voix, ton vécu. Sers-toi de la réussite des autres comme source de motivation, pas comme une excuse pour laisser tomber. Si tu sens que tu n’y arrives pas, il est peut-être temps de travailler porte fermée et de couper quelques jours les réseaux sociaux s’ils te font du mal. Isole-toi et travaille au calme. Renoue avec la raison initiale qui t’a poussée vers cet objectif. 

3 Arrête de planifier et agis 

On arrête les plans à 5 ans, les tableaux prévisionnels détaillant tout ce qu’on fera le jour où on sera prêt. Avoir un plan, c’est bien. Se cacher derrière lui pour ne pas avancer, c’est niet. Fut un temps où je passais plus de temps à prévoir les choses qu’à les faire. J’avais des listes interminables d’étapes à prévoir, de détails à vérifier et je n’étais jamais prête.  

Tu ne seras jamais prête.  

Regarde la première ligne de ton joli plan et fais ce qui est écrit dessus. En ce qui me concerne, c’était : “appeler XXX pour solliciter un entretien.” Je savais que durant cet entretien, j’allais demander ma rupture conventionnelle. J’étais pétrifiée à l’idée de passer à l’action évidemment, mais tant que je ne cochais pas cette case, mon rêve resterait inaccessible. Quand je l’ai cochée, mon cerveau a laissé toutes mes peurs s’évanouir. J’avais franchi un cap. Le reste s’est enchainé tout seul. 

4 Si ça ne fonctionne pas aujourd’hui, reviens demain, puis après demain 

Réaliser ses rêves ne se fait pas toujours aussi vite qu’on le voudrait (et ça craint vraiment parfois !). C’est pour ça que beaucoup de gens abandonnent rapidement. C’est aussi parce qu’on se compare à ceux qui “réussissent vite”, voir plus haut. On se dit que pour eux ça a marché sans problème et on se flagelle parce qu’on voudrait le même résultat. On lance une idée, elle ne donne rien et hop ! C’est fini. Non, ça ne marche pas comme ça. Si l’idée fait partie de ton big plan pour réaliser tes rêves, laisse-lui sa chance !  

Quand j’ai lancé Libre comme l’art, ma newsletter, ça a été difficile pour mon ego. Presque personne ne s’y inscrivait. Il m’a fallu plus d’un an et demi pour atteindre le cap des 100 inscrits. Autour de moi, je voyais des gens lancer leur newsletter et remercier les 100 inscrits après 7 jours, c’était horrible ! Pourtant, je n’ai pas arrêté. J’en ai eu envie pourtant. Chaque dimanche, à de rares exceptions près, j’ai envoyé ma lettre. J’ai appris à en parler, à la mettre en avant. J’ai aussi créé le cahier de coloriage pour remercier les personnes qui s’y inscrivaient. Petit à petit, j’ai vu le nombre d’inscriptions augmenter, lentement mais sûrement. Libre comme l’art fait partie des actions essentielles pour réaliser mon rêve de vivre de mon travail, si je l’avais lâchée, autant dire bye bye à mon projet entier. La patience et la persévérance sont tes alliés dans la réalisation de tes rêves. N’abandonne pas. Corrige, réoriente, mais ne laisse pas tomber. 

5 Sois ton premier soutien, les autres suivront 

Donne la chasse à tes croyances limitantes, à tes suppositions et deviens ton allié numéro un. Si toi-même tu ne crois pas à ton projet, comment veux-tu que ton entourage te soutienne ? Si au fond de toi, tu es persuadé que “on ne peut pas vivre de sa passion”, tu envoies inconsciemment un signal fort à tes proches qui perpétueront le discours : “c’est une super mauvaise idée, jamais tu ne pourras en vivre!” 

Met en place des actions fortes pour propager l’idée que tu crois dur comme fer à ton rêve. Investis dans des outils, cultive ton expertise. Bloque des moments pour travailler, sois régulier, parle de ton rêve comme s’il était déjà réel. Persuade-toi en premier, les autres te suivront naturellement. Tu pourrais même éveiller des vocations et devenir un exemple ! Ce serait plutôt cool, qu’en penses-tu? 

Bonus : Note toutes tes petites victoires

Le chemin pour réaliser ses rêves est long, parfois démotivant, alors n’hésite pas à noter toutes tes réussites, même les plus modestes. Depuis que je tiens un journal dans lequel je note le résultat de mes actions, j’ai une vision plus claire de ce qui fonctionne et je me réjouis de chaque succès. Ça peut sembler ridicule, mais quand tu mènes un projet long et important, je t’assure que chaque petit pas  est une joie. Cela te permettra aussi de te rendre compte de tout le travail que tu accomplis sans y penser.

J’espère que ces 5 conseils pour réaliser tes rêves t’inspireront et te donneront envie de passer à l’action. Je te souhaite une merveilleuse année 2021, inspirante et joyeuse. Je te souhaite de lancer des projets, de les mener à leur terme, d’apprendre ce qui te passionne, de trouver des mentors et de t’éclater dans tout ce que tu fais. 

La Gardienne des rêves | aquarelle

Que la gardienne des rêves t’aide à réaliser les tiens. Bonne année et merci d’être à mes côtés.

2 Commentaires

  1. Line Jais

    Voilà un article qui me parle, me touche, fait écho, et me donne envie de… me couper de tout, un temps. J’ai beaucoup de peurs, de doutes, et d’autres choses qui me tracassent dans ma vie privée. Alors ça suffit, j’en ai marre, j’ai envie de souffler, de respirer, de vivre, tout simplement.
    Je vais rester sur cet article un petit temps, et m’enfermer de nouveau dans ma bulle qui, je dois le dire, me manque cruellement… Je me sens mal, j’ai souvent les larmes à la lisière des yeux, et c’est terrible de se raisonner pour qu’elles ne sortent pas.
    Alors un grand merci, une fois de plus, et je te souhaite une belle et heureuse année 2021 ! J’aurai plaisir à découvrir tes nouveaux projets, les soutenir, et les partager 🙂

    Réponse
    • Aemarielle

      Il ne faut pas hésiter à couper un moment si tu sens que c’est nécessaire. Prendre du recul quand on a le cerveau qui déborde fait beaucoup de bien. Donne-toi l’espace dont tu as besoin pour réfléchir et créer. Et si les larmes sont là, pourquoi les retenir ? Pleurer aide à extérioriser des émotions enfouies. Tu as parfaitement le droit de lâcher prise là-dessus, ça peut même te faire beaucoup de bien. En 2021, laissons un peu notre cœur parler, qu’en penses-tu ?

      Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. 4 actions pour créer sa routine quotidienne - Aemarielle - […] Depuis que je travaille à mon compte en tant qu’artiste, je m’intéresse à tous les outils qui me permettent…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This

Partage si tu as aimé

Fais-en profiter tes ami.e.s !