Mermay 2019

Mermay 2019 |lâcher prise dans son sketchbook

Mon dieu ! Pardon pour cet article improvisé, mais l’heure est grave ! Nous sommes le 1er mai et je commence à voir sur les réseaux sociaux une invasion de sirènes magnifiques et colorées. Le mermay vient de commencer et j’avais totalement oublié.

Mermay 2019

Mermay ? Kékecé?

C’est un challenge annuel qui se déroule tout au long du mois de mai et invite les artistes à dessiner une sirène par jour. Un peu comme Inktober au mois d’octobre.

Il faut bien l’avouer: dessiner des sirènes, c’est cool ! Mais un dessin par jour, c’est un sacré défi. Je ne sais pas si je pourrai le relever intégralement, mais je vais au moins en dessiner quelques unes et ce sera l’occasion pour moi d’expérimenter le lâcher prise.

Le danger des challenges artistiques

Avec la puissance des réseaux sociaux, on est vite submergés par l’avalanche de sublimes dessins pendant les mois de mai et octobre. Et pour une perfectionniste comme moi, on en vient vite à l’ennemi ultime de l’artiste: la comparaison. En général, elle est en notre défaveur et nous pousse à l’abandon. les autres font toujours mieux, ils ont plus de likes, plus de réactions et on se sent dévalorisé.

C’est un peu pour ça que j’ai foiré mes 2 derniers inktober, en plus de l’épuisement.

Lâcher prise et prendre plaisir à dessiner

Vous verrez souvent cette formule « prendre du plaisir » dans mes articles. C’est vraiment un truc sur lequel je travaille, pour que mon métier d’artiste reste une joie et ne devienne pas une corvée comme mon job actuel.

C’est aussi pour ça que je vais privilégier le blog pour partager Mermay. La course aux likes m’épuise et me stresse. Les publications disparaissent et se perdent dans les méandres des algorithmes. Ce blog est là, il vous attend si vous avez envie d’y venir.

Voici donc sous vos yeux ébahis, ma première contribution à Mermay

Mermay 2019
Ne sont-elles pas choux avec leurs petits crocs de lait ?

Dans le genre, j’accepte les erreurs pour ce qu’elles sont, je vous montre aussi la conséquence d’un séchage au sèche-cheveux mal maîtrisé sur mon sketchbook tout neuf ^^

Mermay 2019
Ceci est une grooosse coulure ! Je n’ai raté aucune page ^^

Il y a quelques années, j’aurais probablement considéré ça comme la fin pour mon carnet. Aujourd’hui, ça me fait sourire. Après tout, ce n’est qu’une cicatrice de guerre colorée.

Et vous ? Tentés par le défi ? Vous faites Mermay, vous aussi ? Rien ne vous empêche d’écrire des micro nouvelles si votre truc, c’est plutôt l’écriture. L’essentiel est de booster sa créativité.

Merci infiniment pour votre visite. Je suis Aemarielle, artiste strasbourgeoise distillatrice de nectar de fantasy. Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux. Et si vous souhaitez soutenir mon travail, vous pouvez devenir un de mes mécènes sur Patreon en cliquant sur le bouton juste en dessous !

Become a Patron!

15 thoughts on “Mermay 2019 |lâcher prise dans son sketchbook”

  1. Quel joli duo de sirènes ! Leur bonne humeur (et leurs petites dents pointues) fait plaisir à voir. Et quelle énergie dans la composition ! Et il y a une méduse, youpi ! <3 Hâte de découvrir les suivantes sur ce blog ^^ Merci de partager ce mermay avec nous !

    1. Avec plaisir pour le partage et merci de jouer le jeu du blog avec moi !
      Et les méduses sont un doux mélange visqueux et élégant, j’aime les méduses ^^

  2. Je ne dirai qu’une chose : elles sont trop mignonnes !!!^^ (et comme Mouton, je craque sur leurs petites dents pointues <3) Je ne connaissais pas du tout ce challenge Mermay, merci pour la découverte et donc je vais guetter avec intérêt les prochains croquis sur ton blog ! En mai, amuse-toi (et fais des bulles !^^) dans les eaux vives de ta création, ma chère Aemarielle ! <3

    1. Merci ma chère Siècle. Et tout craque sur leurs petites dents pointues en vrai ^^ ça mâchonne fort à cet âge !
      Vive les bulles

  3. Je trouve ça dingue un challenge où il ne faut dessiner que des sirènes pendant 31 jours. ^^
    En tout cas, celles-ci sont mignonnes comme tout, j’adore le côté dynamique qui se dégage de la compo.
    Quant à la coulure, je trouve qu’elle apporte une touche de couleur super sympa sur la tranche, limite il faudrait que tu en ajoutes d’autres… (ok, je sors avant de me faire croquer les fesses par tes sirènes, si leurs dents de lait valent celles des chatons, on doit les sentir passer… ).

    1. Oui c’est complètement dingue, tu as raison ! Mais ça met de la beauté partout sur le net, j’aime bien l’idée. Meuh non elles ne vont pas te croquer les fesses ! Les orteils d’abord ^^

  4. J’adooooore tout ! La mignonitude de tes sirènes est totale !
    Mais ce que j’admire le plus, c’est la composition et le bonheur total qui se dégage de l’ensemble.
    Bravo, mille fois bravo, de même que ta décision de ne publier que sur ton blog, très sage.
    Jusqu’à la « cicatrice de guerre, je suis fan…

    1. Je cultive ma mignonitude en ce moment ^^ Je suis contente que ça te plaise. Et oui, je vais squatter mon blog, j’ai plein de travaux à y faire pour le rénover <3

    1. Aah mais c’est génial, j’espère que les sirènes t’inspireront <3 Un grand merci pour ton message, tu ensoleilles ma journée !

  5. Espiègles et insouciantes. Elles débordent d’énergie. Il serait intéressant de revisiter le thème de la sirène dans notre imaginaire collectif en se basant notamment sur ce que tu en donnes à voir. Des créatures qui au départ sont des monstres dans la mythologie, et qui ont souvent été trop édulcorées depuis la Petite Sirène du conte, on pourrait imaginer un entre-deux. Des monstres aux aspirations pas si inhumaines… On l’a bien fait avec les vampires, les loups-garous… ce serait une idée avec les sirènes. Et ton dessin est une base parfaite. Les crocs, mais le sourire (un nouveau slogan ?)…

    1. « On a les crocs, mais on se marre ! » Je suis d’accord avec toi, l’image de la sirène a beaucoup évolué et elle a perdu ce petit côté monstrueux au profit d’un côté plus glamour. Pour ce challenge, j’ai l’intention d’explorer cet aspect inhumain de la sirène, soit par des détails comme avec ces petits crocs discrets, soit de manière plus appuyée, comme le montrera la prochaine.

  6. Elles sont belles ! Surtout, elles ont l’air tellement joyeuses, ça fait plaisir ! Et tu as bien raison de prendre de la distance par rapport à la pression des RS !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.