La déesse Héra

Illustration du moment: Héra, souveraine de l’Olympe

Je poursuis ma série d’illustrations autour du thème des déesses avec la superbe, mais fort dépréciée Héra.

Illustration de la déesse Héra à l'aquarelle
La déesse Héra aux bras blancs. Notez que le bras blanc semble être un critère de beauté pour les femme de la Grèce antique.

Dans la mythologie grecque, Héra est l’épouse et la sœur de Zeus, fille des Titans Cronos et Rhéa. Elle protège les femmes, veille sur les mariages et les accouchements.

Une vision d’Héra biaisée par le prisme masculin

La femme jalouse

Personnellement, je trouve le sort d’Héra très injuste. En vérité, le traitement de la plupart des déesses grecques est sexiste et cruel. Héra est mariée avec un dieu égoïste qui passe son temps à la tromper avec toutes les déesses et mortelles du coin. Pourtant, elle se coltine l’image d’une jalouse hystérique prête à tout pour venger son honneur bafoué. Elle tente à plusieurs reprises de tuer Héraclès, puis lui insuffle la folie qui le conduira à tuer sa famille. Ben ouais, quoi ! A un moment, quand on est un gros queutard on assume les conséquences, Zeus !

La fouteuse de merde

On la place dans le camp des grecs durant la guerre de Troie à cause du jugement de Pâris, qui lui préfère la déesse Aphrodite. (On sait tous que Pâris était un p’tit génie, hein.) Ou encore, elle frappera le devin Tirésias de cécité quand il prendra le parti de Zeus contre elle en prétendant que les femmes prennent plus de plaisir que les hommes durant l’acte sexuel.

En gros, cette pauvre déesse qui, je le rappelle, reste fidèle à Zeus, se trouve chargée de tous les pires défauts du monde. Jalouse, rancunière et meurtrière. On ne la dépeint pratiquement que sous un jour négatif et je trouve cela injuste – et certainement incomplet !

Voilà pourquoi elle fait partie des premières déesses à qui j’ai pensé pour ma série. J’ai choisi des couleurs douces pour mettre en valeur sa beauté (Héra est considérée comme une des plus belles déesses, pas pour rien que Zeus l’a courtisée) et ai pris garde à ne pas trop durcir ses traits. Je la vois digne, mais pas aigrie.

J’ai peint Héra à l’aquarelle sur un papier 300g satiné, comme sa consœur Ishtar. J’espère qu’elle vous plaît.

Petite question: quelles sont vos déesses préférées et pourquoi ? Dites-moi tout en commentaire de l’article !

Merci infiniment pour votre visite. Je suis Aemarielle, artiste strasbourgeoise distillatrice de nectar de fantasy. Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux. Et si vous le souhaitez, vous pouvez vous abonner à mon blog pour être prévenu.e de la parution des prochains articles.

8 thoughts on “Illustration du moment: Héra, souveraine de l’Olympe”

  1. Superbe Héra ! Il est vrai qu’elle n’est pas gâtée dans les mythes qui nous sont parvenus, que son impuissance face à son Roi des dieux de mari (qui bafoue ce qu’elle représente en ne lui étant pas fidèle) se dirige sur les maîtresses de ce dernier (je n’aime pas plus le message sexiste là-dedans, comme quoi la femme sera toujours fautive si l’homme trébuche) ou sa progéniture…
    Côté déesse, je préfère de loin Artémis et son côté cruel implacable, ainsi que la trop souvent oubliée Hestia qui veille sur le foyer de l’Olympe. Athéna n’est pas en reste, elle assure la petite dame !
    (et mon trio de tête est constituée des déesses qui ont choisi de s’affranchir de l’ascendant masculin en demeurant vierge XD).
    Très belle illustration, j’ai hâte de découvrir ta prochaine déesse ! ;p

    1. On est d’accord que c’est totalement injuste que l’homme s’en tire toujours ou presque et que ce soient les femmes qui trinquent à chaque fois! J’adore également ton choix de déesses, elles ont la classe et feront sans doute partie de ma liste de dessins à venir. Un grand merci pour ton passage et tes suggestions <3

  2. Je ne connais pas bien Héra, mais c’est intéressant de lire l’analyse que tu en fais. L’illustration qu’elle t’a inspirée est très belle. Héra possède un cachet plus « aristocratique » qu’Ishtar. On sent la dignité, le sérieux (peut-être dû aux responsabilités qui lui incombent) et une forme de douceur émaner de sa personne. Les teintes pastel que tu as choisies sont vraiment agréables (dans le sens énergie apaisante) à l’oeil et se marient harmonieusement. J’aime particulièrement le mouvement océanique et aérien, vivant, de la robe qui sculpte Héra dans un écrin parfait. Dans le désordre, j’aime Sati/Shakti, Durga, Kali, Isis, Bastet, Sekhmet, Maat, (je dirais bien Marie-Madeleine même si ce n’est techniquement pas une « déesse ») et Iansa. <3

    1. Effectivement, je voulais vraiment mettre en avant la dignité d’Héra, son côté sérieux par opposition à Ishtar qui aime se divertir ^^ Je suis heureuse que les couleurs te plaisent, je suis dans une humeur multicolore ces temps-ci et j’ai adoré peindre les vêtements d’Héra. Je note aussi tes choix (Et Marie-Madeleine a tout à fait sa place !), je ne connais pas toutes ces déesses, mais je vais remédier à mon ignorance grâce à toi <3

  3. Très belle illustration! On voit tout à fait sa grande beauté toute en dignité et élégance. Je ne suis pas assez versée en mythologie pour bien connaître Héra, mais le portrait que tu en dépeins me paraît tristement familier quand on voit le jugement réservé aux femmes, particulièrement aux épouses, même quand son sont les maris qui merdent (oui je pense à toi Skyler, la femme de Walter White dans Breaking Bad).

    Sinon, j’aimerais beaucoup répondre à ta question sur la déesse préférée mais je me rends compte que je garde si peu de souvenir des cours de mythologie que je suis incapable de te répondre -_- Mais du coup j’ai hâte de découvrir la suite de ta série de déesse avec leurs petites explications ^^

    1. Merci de ton passage, Florie. Et on est bien d’accord, le sort réservé aux femmes ( et pas que dans la mythologie) est souvent injuste et navrant. Je n’ai pas vu Breaking bad, donc je ne te reprocherai pas de ne pas être versée en mythologie, moi je suis inculte en séries et jeux vidéos ^^ ! Tu soulèves quand même un point intéressant: tout le monde n’est pas féru de ce sujet, je pourrais peut-être creuser un peu mes présentations pour les prochaines déesses.

  4. J’aime beaucoup ton illustration d’Héra, ça correspond bien à l’idée que je m’en fais, pleine d’élégance et de dignité. Les tons pastels lui vont très bien et lui rendent la douceur que lui vole les écrits. On parle trop souvent d’elle comme la déesse jalouse et l’épouse acariâtre.
    J’aime beaucoup la mythologie et j’essaie aussi de m’intéresser aux autres dieux et déesses que ceux de la Grèce ou de la Rome antique.
    Dans mes préférées ou celles qui m’intriguent le plus il y a Guanyin, Séléné et les Dryades (si on peut les considérer comme des déesses).

    1. Coucou Cerane et merci de ton passage. Il y a tellement de divinités fascinantes en dehors de la mythologie Grecque. Je ne connais pas Guanyin, il faudra que je me documente !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.