Adopte un animal… sur papier !

Boostée par mon premier essai de peinture à l’acrylique, je me suis lancée une fois encore sur un projet de petites perruches aux couleurs chatoyantes. Cette fois, j’ai peint un couple, histoire qu’elles ne se sentent pas seules sur leur support cartonné. J’aime bien le rendu final, même si la photo ne rend pas aussi bien le côté métallique de certaines couleurs acryliques. Ma première petite perruche, la bleue, a été adoptée par une maîtresse aimante. On verra bien ce qu’il adviendra de ces deux-là ! 🙂 

Perruches vertes. Acrylique et encre acrylique sur carton. 18X21 cm

Sinon, je suis bien rentrée des Imaginales, l’esprit empli de beaux souvenirs. Je vous raconterai ça quand je serai remise de mes émotions et des kilomètres parcourus pendant le week-end ! Sur ce, je retourne récupérer mes forces.  

À bientôt !

 

En mai, je teste des trucs trop fun !

Cette année, le mois de mai est un gruyère à RTT et ponts, aussi ai-je décidé d’en profiter un peu pour découvrir de nouvelles choses et stimuler ma créativité différemment. 

En premier lieu, je teste le yoga au quotidien. Non, non, je ne vais pas en club, c’est au delà de ce que mon introversion supporte, j’ai fini par l’admettre. Je pratique dans mon salon, où tout ce dont j’ai besoin est un tapis confortable, une tenue tout aussi cosy et éventuellement, une brique en liège (pas encore utilisée pour le moment). Ma prof s’appelle Adriene Mischler, elle officie sur Youtube avec des vidéos formidables – si on comprend l’anglais, malheureusement.

Personnellement, je la comprends bien, ses explications sont très claires, très décomposées. Cela me permet de me dérouiller le matin avant d’entreprendre quoi que ce soit et je dois avouer que je ressens un grand plaisir à redécouvrir mon corps avec le yoga.

Ensuite, je me suis mise à apprendre l’allemand, comme ça toute seule aussi. J’ai vraiment envie de m’y plonger, surtout qu’en Alsace, on est à la frontière avec l’Allemagne, ça me permet donc d’ajouter une corde à mon arc tout en expliquant à mon cerveau qu’il n’est pas trop vieux pour ces conneries. C’est une langue assez complexe, avec ses déclinaisons, ses verbes irréguliers, la construction yodaesque de ses phrases, mais j’aime bien comprendre son fonctionnement.

Enfin, j’ai retrouvé ma tonne de vieux tubes de peinture acrylique et j’ai décidé de m’y recoller. Je n’ai jamais été une grande peintre, ma préférence va au dessin à l’encre, aux marqueurs et aux crayons. Mais ça m’ennuie de voir mes tubes prendre la poussières, d’autant que j’ai très envie de couleur en ce moment. Du coup, j’ai décidé de peindre plus régulièrement, peu importe sur quel support.

Par exemple, ici, c’est un petit morceau de carton récupéré d’un emballage de l’un de mes carnets qui m’a servi à peindre cette perruche colorée.

Perruche turquoise le stylo vous donne une idée de sa taille.

Qu’en dites-vous ? Cela vous plairait d’adopter des oiseaux, poissons, ou autres petites créatures animales pigmentées ? De toute façon, je pense en peindre d’autres pour m’amuser et tester mes couleurs.

Et bientôt, les Imaginales, l’un de mes moments préférés du mois ! J’ai hâte d’y faire un tour et de voir ce qu’elles réservent cette année !