Gribouillis #4 : Djedou

Bonsoir les amis,

nous sommes dimanche, le jour de mes petits dessins ! Cette fois-ci, je vous présente un personnage important par la place qu’il occupe dans mon premier roman: il s’agit de la cité de Djedou !

Djedou
Ça se voit que je n’ai pas l’habitude de dessiner des bâtiments? ^^

Cette ville se trouve au nord du Kemet, au cœur du Ventre de la Vache (c’est-à-dire le delta du Nil si l’on se référait à notre monde), c’est un lieu important pour le commerce international. Djedou compte plusieurs milliers d’habitants, de tous horizons et origines. Elle abrite également le plus ancien et le plus grand temple d’Astarté de tout Kemet. D’ailleurs, la Reine des Cieux a longtemps été la protectrice de la Nome (province).

Aujourd’hui, le culte de Set gagne du terrain et supplante progressivement celui de son épouse en influence et en richesses, mais le temple d’Astarté n’en demeure pas moins le plus somptueux.

Sur le dessin, on distingue, dans la zone médiane, une partie de la Ruche et toutes ses minuscules maisons imbriquées dans des ruelles tout aussi minuscules. À mesure qu’on monte, les constructions sont plus spacieuses, bâties dans des matériaux plus nobles, on se dirige vers les beaux quartiers ! J’ai inclus une grande place, en aplomb d’une falaise, qui n’était pas prévue au départ, mais qui sert pour les cérémonies religieuses.

En fait, en dessinant la ville, je me suis donnée une idée plus claire de la façon dont je la vois et il faudra que je le précise dans mes descriptions.

Comme quoi, j’ai une approche assez visuelle des choses, pour moi, rien de tel qu’un crayon et du papier pour poser des éléments plus tangibles dans mon esprit.

Alors, est-ce que Djedou vous plait ? Pour les personnes qui ont un peu suivi l’histoire, ressemble-t-elle à l’idée que vous vous en faisiez? (Je comprendrais que non, vu qu’elle est aussi un peu différente de ce que j’avais en tête au départ! ^^)

En attendant, je vous souhaite une bonne fin de week-end!

Aemarielle