Dans l’esprit d’un procrastinateur

Bonsoir à tous!

Me revoici avec un billet un peu différent. Ce soir, je vais laisser quelqu’un nous parler de façon très drôle et très vraie de la procrastination. Il s’agit de Tim Urban, du blog Wait but Why. Si je ne suis pas forcément concernée par le souci des deadlines, je suis plutôt dans la 2ème catégorie de procrastinateurs. Je vous laisse découvrir de quoi je parle !

Sur ce, bonne soirée avec votre petit singe personnel ! 🙂


6 thoughts on “Dans l’esprit d’un procrastinateur”

  1. Je me reconnais tellement dans cette vidéo !
    Le pire étant que je l’ai regardée en entier au lieu de finir une carte qui doit partir demain et d’écrire mon petit quota du jour… (j’ai terminé la carte, j’ai de la colle et de l’encre plein les doigts, pour l’écriture c’est mort) (mais je sais aussi plein de trucs sur les Alpes scandinaves, tout ça parce que je voulais en savoir plus sur la formation des fjords) (comment ça, aucun rapport ?…).

    Je m’interroge quand même, vu mon incapacité à me projeter, je crois que mon cerveau est encore plus atypique : j’ai bien le singe, mais mon décideur rationnel doit être une feignasse ! Ou peut-être que mon monstre ne fait pas assez peur au singe, ou trop tard pour que je sois efficace / que je puisse rattraper ? (mais chuuut, hein, faudrait pas trop que ça se sache).
    Merci pour la vidéo. 😉

    (c’est clair, rien de pire que de devenir spectateur de sa propre vie, et c’est un travers dans lequel on peut tomber si facilement !)

    1. Haha, toi aussi ton décideur rationnel est une grosse flemme ? Je me sens moins seule ^^
      J’ai adoré cette vidéo parce que je me voyais tellement en train de faire toutes ces recherches à la noix au lieu de m’atteler sérieusement à la tâche. C’est fou comme je me cultive, cela dit ^^
      Toujours est-il qu’en mai, mon décideur rationnel a intérêt à se réveiller. Je reprends le Miracle Morning, en mode light. Je me lève 15 mn plus tôt, je fais du sport, et ensuite, une fois le petit déj pris, je commence à écrire. je veux voir si j’arrive à dompter le singe par la force. Je pense faire une série d’article ce mois-ci pour tracer mes progrès et voir si ça aide.
      Bon courage à toi, on vaincra la procrastination un jour! D’ailleurs, je crois avoir des vidéos à mater sur le sujet! 😉

      1. Concernant les vidéos que tu crois avoir, je ne veux rien savoir… là là là je n’entends pas !…
        😀
        Bizarrement, quand j’arrivais à me lever plus tôt (fin d’année dernière), j’arrivais à faire plein de petits trucs parce que c’était justement de la gratification immédiate.
        Mais rien à faire, j’ai un mal fou à décoller de chez moi pour 8h, quelle que soit l’heure à laquelle je me lève. C’est comme si je ‘remplissais’ ce temps malgré moi, comme un besoin, même en ne faisant rien de spécial…
        En fait, je ne suis pas du tout adepte du Miracle morning, parce que je suis au contraire très lente au réveil, comme un vieux bon gros diesel, il ne faut surtout pas me bousculer. Il faut que je fasse les choses doucement, tranquillement, c’est mon moment de douceur et de silence dans la journée, celui où je peux me concentrer sur chaque détail ou au contraire rêvasser, de façon à profiter à fond de façon très égocentrée, sans rechercher la moindre efficacité. Le plus drôle c’est que plus je suis cool au réveil, plus je suis efficiente par la suite. Si j’y ajoute une dose de sport entre midi et deux, je gère beaucoup mieux le stress et les pics d’activité, j’arrive à mieux m’organiser / définir mes priorités.
        Par contre, je dois continuellement lutter contre mon manque de concentration / ma faculté à me disperser, pour ça rien à faire, mon petit singe est bien trop mignon pour que j’arrive à l’effrayer bien longtemps. C’est un vrai problème.

        1. Ah mais il est important de respecter son rythme avant tout ! Si tu es lente au démarrage, mais que c’est le truc dont tu as besoin, ça ne sert à rien de te forcer à faire autrement, surtout si ça fonctionne.
          J’avoue que pour apprivoiser un petit singe trop mignon, je ne sais pas. essayer de rendre tes tâches plus fun d’une manière ou d’une autre?
          J’admire le sport entre midi et deux, c’est vraiment le moment où je suis le moins efficace, ça !

  2. Ah j’avais vu cette vidéo, merci du rappel, elle est très drôle (et très juste :/). En fait, de base je ne suis pas une grosse procrastinatrice (je suis plutôt du genre à me débarrasser des choses en avance pour ne pas avoir à paniquer justement) ; mais j’ai remarqué que lorsque je suis fatiguée, stressée ou autres états d’esprit dûs à un manque d’énergie, je me mets à procrastiner… Comme quoi bien dormir, prendre son temps et prendre soin de soi, c’est important!

    1. Je pourrais la regarder en boucle tellement elle est drôle! Pour ma part, je fais partie des procrastinateurs de long terme, mon problème étant de me fixer des deadlines si je veux faire quelque chose. Je te rejoins totalement sur l’importance du sommeil et de la prise en compte de son bien être!

Laisser un commentaire