Mes outils d’écrivain #2: gérer son univers

Bonjour tout le monde, j’espère que votre semaine commence bien !

Aujourd’hui, je continue dans ma série de la rentrée sur mes outils d’écrivain. Dans un article précédent, je vous parlais de mon carnet d’écriture, où je gère mes idées, mes notes, le squelette de certaines scènes, mon plan de correction, etc.

Cette fois, je vais vous expliquer ce que j’utilise pour gérer l’univers du Cycle du Dieu Noir. Et comme vous l’imaginez bien si vous me suivez régulièrement, on va parler papier.

Un cahier pour rassembler mes notes :

Cahier LCDN 1

Je vous présente ma bible, le Précieux qui renferme toutes mes notes sur le Cycle du Dieu Noir. Dans les faits, un simple cahier à la couverture en Kraft, que je me suis empressée de personnaliser en dessinant Alaia ! On ne se refait pas! 🙂

Parce qu’écrire, c’est de la recherche:

Une lectrice sur Wattpad me demandait récemment si je faisais beaucoup de recherches pour créer mon monde. La réponse est un grand oui. Même si comme moi, on écrit un roman de fantasy, située dans un univers imaginaire, il est essentiel que l’ensemble reste cohérent. Pour ma part, mon roman s’inspire de l’Égypte ancienne, entre autres. Je suis donc sans cesse amenée à me documenter pour créer l’ambiance, vérifier certains détails et éviter des anachronismes tout bêtes, genre servir de la dinde à table, alors qu’il n’y en avait pas en Égypte à l’époque. Oui, l’un de mes bêta lecteurs (très proche !) savait ça, moi pas ! 😀

C’est aussi mémoriser certains éléments essentiels:

Par exemple, j’avais collé une petite carte en première page, pour me souvenir de la géographie des lieux. Aujourd’hui, elle est obsolète, il faut que je la change. Mais elle m’a tout de même bien servi!

Cahier LCDN 2
Un sommaire, ça peut servir ! Merci le bullet journal pour ce réflexe 🙂

 

Vous voulez vous souvenir de votre organisation politique ou judiciaire ultra détaillé ? Mieux vaudrait la noter, alors !

Vos fiches de personnages y trouveront aussi leur place, si jamais vous en avez marre de vérifier dans votre texte que tel personnage a bien les yeux bleus ou que l’orthographe de son nom vous échappe !

Pour me faciliter la vie, je me suis fait quelques organigrammes, notamment pour mon panthéon, histoire de me rappeler qui fait quoi, qui a une liaison avec qui ou qui déteste qui.

 

Cahier LCDN 3
Oui, Set s’est envoyé en l’air avec pas mal de déesses et a même un amant ! C’est bon d’être le roi! ^^

 

Cahier LCDN 4
Un peu de politique et d’organisation, ça ne fait jamais de mal !

C’est là que je me rends compte que je ne suis plus si jardinière que cela, quelques réflexes d’architecte apparaissent chez moi.

Là par exemple, j’ai prévu un topo sur un ordre d’enchanteresses, histoire de me donner des bases sur leurs pouvoirs, leur cadre social, etc.

Cahier LCDN 5

Et bien sûr, c’est un outil qui me sert à développer mes personnages. J’y rédige une petite bio, quelques pistes sur leurs motivations et même des fois, je trouve le moyen de les dessiner tout nus! 😉

Désolée pour le texte caché, c'est pour préserver certains secrets !
Désolée pour le texte caché, c’est pour préserver certains secrets !

Bien évidemment, pour certains, les logiciels comme Excel, Scrivener ou One Note rempliront exactement le même rôle. Il faut utiliser ce qui fonctionne le mieux pour soi. Mais pour ceux qui, comme moi, sont habitués au papier, je ne peux que conseiller d’avoir un endroit où tout compiler. Ça peut être un classeur, un bloc-notes, mais à mon avis, il vaut mieux pouvoir tout retrouver facilement. J’éviterais les post-it répartis partout dans le bureau, par exemple ! C’est un bon moyen pour se perdre.

Voilà quelques explications sur mon aide-mémoire dédié à mon roman actuel. J’en utilise un autre pour L’héritier du Shogun, je trouve ça très pratique pour développer ses idées.

Et vous, comment gérez-vous la création de votre monde, de vos personnages ? Support numérique, papier ? Passez-vous beaucoup de temps à faire des recherches ? Comment conservez-vous tout ça?

Peut-être cet article vous a-t-il donné des idées, ou alors avez-vous envie de partager vos tuyaux? Soyez-les bienvenus en commentaires, n’hésitez pas à venir en parler !

Passez une très belle semaine!


8 réflexions au sujet de « Mes outils d’écrivain #2: gérer son univers »

    1. Oui, certains dessins ne seraient pas forcément en adéquation avec la politique du fofo ! ^^
      J’imagine que tu avais plein de notes aussi pour l’Envol des sables ? Tu gardais tout sur ordi?

      1. Depuis 2008, j’ai de tout XD Je dois avoir 3 cahiers différents (un par époque où j’ai tout repris à plat), un classeur bourré de photocopies d’ouvrages historiques, des tas de fichiers, de cartes, de bout d’idées dactylographiées, de versions du roman… Quand je ferai du tri, ça sera un sacré bazar ^^

        1. Ça doit faire une sacrée montagne de docs, quand je vois le soin que tu as mis dans tes recherches! (mes vieilles versions de roman traînent encore sur des clés, mais j’ai allégé mon PC, le pauvre XD)

  1. Il est magnifique ton carnet, ça doit être un bonheur de se plonger dedans ! Ca me ferait presque regretter d’être aussi chaotique et incapable d’organiser mes recherches de façon cohérente (la majorité n’est notée que sous la forme de quelques mots censés faire tilt à ma mémoire :p). La couverture avec Alaia est super, ainsi que la carte et cette sublime demoiselle dévêtue.

    1. Coucou Amaryan et merci pour mon modeste dessin! ^^
      En fait, avant j’étais comme toi, je comptais surtout sur ma mémoire et pendant un moment, ça fonctionnait très bien. Mais au fil des chapitres, quand mes idées se sont emballées, il a bien fallu admettre que ma mémoire seule ne suffisait plus! ^^ J’en avais partout, sur ma clé, sur mon disque dur, ma dropbox, c’était l’enfer pour moi ! Depuis, tout va beaucoup mieux dans mon organisation! 🙂

  2. Quel beau carnet! On voit bien l’inspiration bullet journal en effet, avec l’index et le fait de tout mettre dans un seul endroit… Malgré mon côté architecte j’avoue être assez éparpillée en ce qui me concerne, entre les documents word, les brouillons papier, des tentatives de carnets d’univers… Et comme tu le dis certaines choses deviennent obsolètes à mesure que l’univers évolue, mais je trouve ton carnet très agréable, ce doit être un plaisir de te plonger dans ton univers ou de chercher des informations avec cet outil ^^

    1. C’est vrai que c’est super agréable d’écrire dans ce cahier, de savoir que je peux tout y retrouver, y noter toutes mes idées. Et oui, quand je l’ai commencé, je venais de découvrir le bullet journal, donc je me suis dit que ce serait fort pratique! 😉
      (C’est marrant, je t’imaginais très très organisée dans tes notes, avec une bible bien rangée, plutôt sur ton PC d’ailleurs ^^. Le plus important, c’est que tu t’en sortes pour tout retrouver facilement, tes univers sont toujours si riches!))

Laisser un commentaire