Cet été, ton bureau tu rangeras !

Bonjour tout le monde !

Aujourd’hui, je vous propose un petit jeu – si vous en avez envie bien évidemment !

Et si nous partagions nos bureaux ?

Je ne parle pas de celui sur lequel nous stockons nos fichiers en polluant les beaux fonds d’écran de nos PC, non. Je parle vraiment de nos espaces de travail, ateliers ou autres lieux dédiés à la création.

Pendant très longtemps, mon bureau était extrêmement désordonné et peu propice à la concentration : entre le linge à sécher, à repasser, les affaires des chats, il m’était impossible d’y travailler alors je posais mon portable au salon, parfois, puis de plus en plus souvent. Jusqu’à ne plus le quitter !

C’était sympa, quand j’y repense, mais avec la télé, il m’est difficile de me concentrer pour écrire. Il y a peu de temps, Monsieur et moi avons donc refait la pièce qui devait nous servir d’espace de travail commun. Quelques pots d’enduits, de peinture et quelques meubles neufs plus tard, je dispose enfin d’un endroit calme et zen pour écrire, préparer mes articles de blog, avec de la place pour dessiner et juste ce qu’il faut de lumière naturelle.

Faire le vide et respirer

Je ne suis pas une fée du logis, loin s’en faut. En fait, rien ne m’ennuie plus que faire le ménage et ranger. Pourtant, je dois bien reconnaître que le joyeux désordre so bohème qui régnait dans mon bureau ne me convenait pas. Trop d’objets, fringues, carnets à dessins peu voire pas utilisés partout, crayons dispersés, tout cela me donnait la sensation d’étouffer.

Le refaire aura été l’occasion de trier le superflu (je n’ai même pas encore fini !), de ranger la paperasse et les bouquins. C’est une excellente occasion de faire le point sur ce dont on peut se passer ou pas, même si on n’a pas forcément besoin de tout repeindre pour cela !

Au final, voici le résultat:

Mon tableau de liège risque de se charger très vite, je devrai veiller à ne pas le couvrir de bêtises !
Mon tableau de liège risque de se charger très vite, je devrai veiller à ne pas le couvrir de bêtises !

Et de face:

Le tableau au mur est un cadeau de Monsieur, une version Steampunk et pinup de ma petite personne! ;-)
Le tableau au mur est un cadeau de Monsieur, une version Steampunk et pinup de ma petite personne! 😉

En gros, sur mon bureau, on trouve: mon portable, une trousse, un pot à crayons pour mes feutres de dessin, ma lampe, une petite enceinte hyper efficace sans fil, mon Filofax, une bougie à la rose que je n’allume pas parce qu’elle est trop belle intacte et un petit pot contenant une rose blanche offerte par Monsieur. Mes livres, mes feutres Copic et le reste de mon matériel de dessin sont rangés dans des étagères ou des tiroirs et il me reste encore pas mal de choses à trier pour savoir ce que je garde ou pas.

Clairement, depuis que j’ai pris mes marques dans ce nouvel espace, j’ai besoin qu’il soit clair et dépouillé. À l’inverse, la zone de Monsieur est décorée de nombreux tableaux aux murs, son plan de travail est occupé par les écrans dont il a besoin pour travailler.

Est-ce que ça me perturbe? Non, parce que nous nous tournons le dos tout en pouvant papoter, et du coup, ça ne me gêne pas ; j’ai une vue directe sur mon espace, mon petit temple minimaliste à moi !

Chacun son territoire bien à nous et ça me plait comme ça !

Et vous, vous attachez de l’importance à l’endroit où vous écrivez, dessinez, travaillez ? Et si vous nous le montriez? Sur vos blogs, vos pages Facebook ou autres, ou même ici, si vous voulez ! Cela pourrait même être l’occasion de le repenser, de réfléchir sur ce qui vous plait dedans ou ce qui vous manque pour qu’il soit vraiment parfait !

En attendant, je vous souhaite une belle semaine et je vous retrouve vendredi !


12 thoughts on “Cet été, ton bureau tu rangeras !”

  1. Je t’envie… Ton coin bureau donne envie de s’y installer.
    Je n’ai pas ça chez moi. A deux dans un 27 m², ça ne laisse pas beaucoup de place pour un coin bureau… J’ai un meuble informatique sur roulette qui sert plus ou moins de bureau mais aussi de fourre-papiers ; forcément, c’est là que je bosse quand je suis sur ordi, sinon, ce sera plutôt sur la table à manger ou assise dans le clic-clac… J’aimerais bien avoir un espace dédié, toujours en place pour m’accueillir au moment où je le veux, mais pour ça, je crois qu’il faudrait déménager.

    1. Oh la la, c’est vrai que 27m² pour 2, ça laisse peu de place pour les fantaisies, encore qu’il me semble que chez Ikea, ils proposent des solutions pour les toutes petites surfaces. Peut-être alors peux-tu privilégier une ambiance d’écriture confortable autour de ce petit meuble à roulette ou de ton canapé, en privilégiant l’éclairage, en dégageant au maximum autour de toi. En tous cas, ça me rappelle des souvenirs de l’époque où Monsieur et moi on passait tout notre temps dans son studio. Il était un peu plus grand cela dit, et pourtant on devait se serrer comme des sardines! :s

  2. D’accord avec Colco, ton coin fait vachement envie ! J’aimerais bien avoir comme toi un tableau de liège, c’est vachement pratique ! Je travaille sur mon canapé (je n’ai pas de place pour un bureau digne de ce nom, malgré mes 60 m² -_- ) et le plus gênant c’est de ne pas avoir un endroit facilement accessible où ranger mes dicos, mes cartes, mes petits papiers. La télé est un peu pénible mais quand je craque, hop, des écouteurs et elle disparait 🙂
    PS : J’allais justement te demander qui était l’artiste de ton magnifique tableau <3 Quelle chance !

    1. Coucou Ifuldrita!

      Le tableau de liège, il me semble l’avoir trouvé chez Leroy-Merlin pour 3 fois rien! Et le bureau, on l’a fait sur mesure, avec une simple planche de bois fixée (solidement ) au mur, un pied amovible et zou! La pièce n’étant pas énorme, ça nous a permis d’optimiser l’espace et du coup il ne prend pas énormément de place.
      Merci pour le tableau, je transmets le compliment à l’artiste! 😉

  3. Super, ce petit billet! Justement j’ai rangé l’appart la semaine dernière pour virer les bibelots et autres bêtises qui reviennent encombrer petit à petit si on n’y prend pas garde, et le coin bureau y est passé aussi! Je suis d’accord avec toi sur l’espace épuré, je travaille beaucoup plus régulièrement à mon bureau depuis que l’espace est rangé. Quel joli tableau, il doit te mettre en joie pour te mettre au travail…

    Et la petite enceinte super puissante, d’où vient-elle? Un haut-parleur digne de ce nom pour la musique, c’est la seule chose qui me manque ^^

    1. Ah les bibelots, quelle plaie parfois ! XD j’essaye de me fier à la méthode Konmari, si tu connais et de ne garder que ce qui me procure de la joie! ce tableau, comme tu le dis si bien, m’en donne beaucoup 🙂
      L’enceinte est une JBL, je l’ai trouvée chez Orange. Elle est juste top!

      1. Oui je connais la méthode KonMari! Je n’ai pas lu le livre (je crois que j’ai souffert d’un effet de saturation après en avoir entendu parler sur tous les blogs de simplicité anglais et français!), mais j’avais regardé son google talk de 45 mn où elle parle de sa méthode. C’est vrai que c’est un bon moyen de canaliser le retour du bazar à la maison ^^
        Merci pour les infos sur l’enceinte, je vais aller regarder ça de plus près 😉

        1. Alors moi j’étais passée à côté du truc, j’avais vaguement lu ce terme KonMari sur le net à plusieurs reprises, et j’ai finalement dévoré le bouquin dans le train il y a quelques semaines. Pas du tout en retard, la fille ! ^^ Après, c’est vrai que tout le monde en parle partout, c’est devenu une mode. Je préfère n’en garder que l’essentiel, pour ma part.

  4. Je n’ai pas de bureau, je travaille sur le fauteuil. Devant la télé ! Le bruit ne me dérange absolument pas et je préfère travailler en regardant un film ou une émission (souvent culinaire), j’aime le bruit de fond. Je pourrais travailler dans n’importe quel environnement, c’est bien pratique.

    1. Ah oui c’est bien pratique, ça! Je t’envie. Avant je pouvais faire ça, bosser tranquillou au milieu du bruit ambiant, mais là, je n’y arrive plus. Heureusement, je supporte encore la musique pour écrire! ^^

  5. Chouette billet ! 🙂
    J’ai adoré le tableau, je t’ai tout à fait reconnue avant même de savoir qu’il était censé te représenter. ♥
    Moi j’ai la chance d’avoir une immense maison depuis 5 ans et donc j’ai deux « postes de travail ». Mais ils ne me servent pas trop de lieux d’écriture finalement :

    * l’un avec un meuble PC (sans le PC puisque je ne me sers plus que de l’ordi portable) et une grande table… qui croule sous les dossiers et chemises de cours. C’est mon espace « professeur ». Il y a trop de bazar pour que je puisse y écrire.

    * ma table d’écrivain dans ma chambre, à côté de la fenêtre. Le hic c’est que la connexion Internet y est catastrophique et lorsque j’ai un livre avec plein de recherches à faire, comme pour « Villes de légende », c’est juste pas vivable. Par contre, je m’y mets avec plaisir pour Citara puisque là, j’éteins toutes les notifs, boîte mail et ne me sers pas d’Internet. Mais ça reste une chambre à coucher donc il y a des moments où c’est peu propice à l’écriture, surtout que je suis une lève-tôt et que les week-ends, je dois clairement aller travailler ailleurs avant 9h du mat’…

    * du coup je suis en ce moment beaucoup sur la table de la salle à manger… :p

    1. Raah, merci pour le tableau, Nathalie! <3
      2 espaces de travail, c'est cool, selon le cas, ça permet de changer comme tu le fais. C'est vrai que l'absence de connexion internet peut aider aussi à se concentrer ! Moi j'en aurais bien besoin aussi! 🙂
      C'est sympa de voir que nous écrivons toutes dans des endroits bien différents, chacune y trouve son compte, c'est le principal!
      Encore MERCI pour ton aide précieuse, ce matin, tu es au top ! <3

Laisser un commentaire